Accident de Baham: Voici le message de Biya aux familles des victimes

0

En résidence privée en Europe depuis dimanche, le chef de l’Etat a présenté ses condoléances aux familles des victimes de cet accident par l’intermédiaire du gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine.

Dans une lettre datée du mardi 25 juin 2019 et dont le contenu a été dévoilé sur les médias publics, le président Paul Biya s’est dit attristé par cette nouvelle choquante.

« J’ai appris avec une réelle émotion la triste nouvelle de la mort d’une vingtaine de passagers dans un accident de voiture survenu dans la localité de Lagoué, à un kilomètre de Baham. J’ai donné des instructions au gouvernement pour une intervention et une assistance diligentes et efficaces pour évaluer la situation. ».

À la suite de la tragédie, le président adresse ses sincères condoléances aux familles endeuillées et un prompt rétablissement aux blessés.

Le dimanche 23 juin 2019, une violente collision frontale entre un autobus de passagers et un camion a fait 21 morts et 16 blessés. L’accident s’est produit près de Baham, dans la division des Haut-Plateaux, précisément dans la localité de Lagoué située le long du tronçon Batié-Baham de la route Bafoussam-Douala.
Selon des témoins de l’accident, il s’est produit vers 16 heures. Un bus de 30 places appartenant à l’agence de voyages SINCERITE en direction de Douala est entré en collision avec un camion. Le bus avait 37 personnes à bord.

21 personnes, dont les conducteurs des deux véhicules, seraient mortes sur le lieu de l’accident, tandis que 16 autres auraient été blessées. Cette situation a perturbé la circulation le long de cette autoroute pendant des heures. Après avoir reçu des informations sur l’événement tragique, le gouverneur de l’Ouest, Awa Fonka Augustine, s’est précipité sur les lieux.

« Le conducteur de l’autobus était du côté opposé et a fini par entrer en collision avec ce camion. En conséquence, il y a eu cet accident où nous avons enregistré jusqu’à présent 21 décès », a déclaré le gouverneur. Les blessés ont été transportés à l’hôpital du district de Baham et à l’hôpital régional de Bafoussam. Des témoins ont toutefois déclaré que l’excès de vitesse, la surcharge et la négligence de la part du conducteur du bus seraient les causes de cet accident.

Selon un rapport sur le transport au Cameroun, les axes Douala-Yaoundé et Yaoundé-Bafoussam-Douala sont les plus exposés aux accidents, avec près de 70% des accidents.

Source: actucameroun.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here