Accusé d’avoir boycotté Arafat, Molare brise le silence et dit sa part de vérité, voici les détails!

0

Depuis et avant même le décès de DJ Arafat, le chanteur et promoteur culturel Molare est accusé d’avoir boycotté Arafat. Touché par ces accusations qui mettent en mal le showbiz ivoirien, Molare a décidé de clarifier les choses.

Plus rien ne va dans le showbiz ivoirien. Plutôt que d’encourager les artistes ivoiriens à se réconcilier, la mort du Daishikan a créé la division et la zizanie. Certains artistes tels que Ariel Sheney , Debordo et Molare ne sont plus acceptés dans le clan de la chine populaire. En cause, ces derniers ont été très proches de Molare considéré comme le bouc-émissaire désigné du prétendu boycot du Daishikan par certains medias. Fatigué par ces accusations, Molare qui avait promis de dire sa part de vérité a fini par rompre le silence sur les ondes de Vibe Radio.

Pour Soumahoro Maury Féré alias Molare, c’est une grosse fiction qui se raconte. « C’est une grosse fiction, ce qui se raconte. Est-ce que moi Molare, j’ai cette capacité d’appeler un media ivoirien et leur recommander de ne pas faire passer les spots d’Arafat ? Est-il possible de ma part d’appeler une marque de téléphonie de la place et leur dire de ne pas faire la tournée de Didier ? Soyons un peu raisonnables! », a évoqué Molare sur Vibe Radio.

A en croire ses propos, avant la mort de DJ Arafat, il avait un deal: « Didier, le conseil qui lui avait été donné quand il a voulu lancé Moto Moto Tour, c’est que ce n’était pas le moment propice pour faire cette tournée. Parce qu’on avait déjà signé une activité avec une grande marque de téléphonie de la place, ou lui Didier et Serge Beynaud devaient aller en clash et moi, je ferais office de modérateur. Serges Beynaud peut confirmer ce que je dis ».

Pour la concrétisation de ce projet , des vidéos ont été tournées et Arafat et Beynaud devraient faire une chanson commune, suivie d’une vaste tournée en Côte d’Ivoire, qui devait déboucher sur la réconciliation. « Didier et moi on avait pas l’occasion de se voir, mise à part les éléments vidéos qui devaient sortir. Et ce deal là, c’était une activité de la structure d’Erico Sery financée par Orange CI. C’était en effet un contrat global qui comprenait : « une chanson de réconciliation », un « concert de face à face » et une « tournée nationale » jusqu’en 2020 à la campagne électorale », a confié avec désarroi Molare.

Comme plussieurs autres artistes dont Ariel Sheney, Molare a été désigné persona non grata aux obsèques de Ange Didier Houon.

Source:https://beninwebtv.com/2019/10/accuse-davoir-boycotte-arafat-molare-brise-le-silence-et-dit-sa-part-de-verite/

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here