Affaire de prime : Ernest Obama se lâche sur les Lions

0

Le journaliste, directeur général de Vision, s’insurge contre la revendication des Lions Indomptables qui exigent la prime de 40 millions de FCFA par joueur, dans le cadre de leur participation à la CAN 2019.

Un nouveau scandale couve dans la tanière des Lions Indomptables. Comme indiqué dans un précédent article, les 23 joueurs retenus pour défendre les couleurs du Cameroun à la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019 et les dirigeants (FECAFOOT et ministère des Sports) ne s’accordent pas sur la question des primes de participation.

Éric Maxim Choupo-Moting, le capitaine et ses coéquipiers réclament 40 millions de FCFA là où les autorités sont disposées en leur en donner 20 millions de FCFA. Les deux parties n’arrivent pas à s’accorder malgré une réunion qui s’est tenue jusqu’à tard dans la nuit du 19 au 20 juin 2019 au ministère des Sports à Yaoundé.

La revendication des champions d’Afrique en titre ne plaît pas à tout le monde. Dans un message publié sur sa page Facebook, le journaliste Ernest Obama, proche de Samuel Eto’o, l’ancien capitaine des Lions Indomptables qu’on dit très influent au sein de l’équipe nationale, condamne l’attitude des 23 Lions.
«Non, non, non. C’est inacceptable, incroyable que les Lions Indomptables refusent la prime de 20 millions FCFA attribuée à chacun pour la participation à la CAN 2019», s’insurge le directeur général de la chaîne de télévision Vision 4, qui rappelle que la même prime s’élevait à 13 millions de FCFA en 2017.

«Entre la situation dans la partie anglophone du pays, la guerre contre Boko Haram, sans oublier les problèmes auxquels notre pays fait face tous les jours, une prime de participation de 20 millions est un exploit», indique Ernest Obama.

Le journaliste poursuit: «vous avez eu droit à une préparation digne au centre d’entraînement du Réal de Madrid en Espagne et à Doha au Qatar. Un avion spécial a même été mis à votre disposition jusqu’à ce jour, faire grève après avoir bénéficié de tels privilèges est ignoble et anti patriotique… Revenez sur terre, vous êtes dans les nuées. Les Camerounais, chômeurs, débrouillards, Call boxeurs, Bayam Sellam…sont fiers de vous, ne descendez pas du piédestal. Les conséquences peuvent être ‘‘dévastatrices’’», conclut-il en parodiant l’artiste Nyangono du Sud.

Dans son plaidoyer, Ernest Obama ne mentionne pas que ces revendications ne sont pas nouvelles chez les Lions Indomptables. Et que, en 2014, alors que Samuel Eto’o était le capitaine, l’avion devant transporter la délégation camerounaise pour le Brésil où se disputait la Coupe du monde, avait été immobilisé au sol à cause d’un problème de primes. Les joueurs avaient déjà la veille, boycotté la cérémonie de remise du drapeau présidée par Philemon Yang, le Premier Ministre de l’époque.

Source: cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here