Affaire MRC: que préparent l’Union Africaine et Paul Biya contre Kamto ?

0

Le silence du régime BIYA face à la sortie de la commission de l’Union Africaine jugeant “Recevable” la plainte du MRC est très inquiétant.

Ce régime dictatorial qui a l’habitude de pleurnicher et crier à l’ingérence des pays étrangers dans les affaires internes du Cameroun est resté silencieux face à la sortie de l’UA, c’est bizarre quand même !

Jamais on a vu l’UA (qualifiée à tord ou à raison comme un syndicat de dictateurs africains) revenir sur le verdict d’une élection présidentielle en Afrique longtemps après sa publication.

Cette sortie de l’UA sur le cas du Cameroun est un couteau à double tranchant à mon humble avis:

1) Soit, elle est l’œuvre des lobbys français et alliés, pilotés par l’Elysée visant à faire taire une fois pour toute le Président élu Maurice KAMTO.

Personne est sans ignorer que si nous (MRC) sommes déboutés à ce stade cela réconfortera le pouvoir de BIYA et détruira une fois pour toute notre plan de résistance.

2) Soit, cette sortie est l’œuvre des lobbys américains et alliés qui ne veulent plus de BIYA au pouvoir au Cameroun et piloté par TIBOR NAGGY qui voudraient passer par l’Union Africaine pour constater l’illegitimité de BIYA Paul parce qu’il est illégitime et l’attaquer dans la légalité.

Même les aveugles savent que les résultats définitifs proclamant M. BIYA Paul vainqueur des élections présidentielles au Cameroun ont toujours été truffés d’énormes irrégularités et ce depuis 1992.

Personne ne peut douter qu’à ce niveau de la compétition tous les lobbys entrent en compétition.

Vigilance, vigilance, vigilance !!!

L’avenir seul nous dira !

Que le Dieu de vérité et de justice soit avec tous les avocats du MRC afin qu’ils soient à la hauteur de cette lourde tâche.

Source: https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/Affaire-MRC-que-pr-parent-l-Union-Africaine-et-Paul-Biya-contre-Kamto-464628

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here