Affaire MRC: Voici pourquoi ‘Maurice Kamto a suspendu Bibou Nissack ‘

0

L’information est parvenue à la rédaction de Camerounweb. Bibou Nissack est suspendu jusqu’à nouvel ordre par Maurice Kamto. Et pour cause, il aurait divulgué une mauvaise information selon laquelle Maurice Kamto a désigné des représentants au dialogue national ordonné par Paul Biya. C’est la pagaille actuellement dans le clan MRC. Une situation que Modestine Yonzou a relayé sur sa page facebook et interpelle les acteurs.

Voici le texte en entier de Modestine Yonzou

Depuis quelques heures, le Pr Maurice KAMTO a pris la décision de suspendre BIBOU NiSSAK de toute prise de parole en son nom “jusqu’à nouvel ordre”

Tout part d’une information qui circule dans les réseaux sociaux depuis quelques heures, présentant MAURICE KAMTO, PAUL ÉRIC KINGUE, CHRISTIAN PENDA EKOKA, ALBERT DZONGANG comme représentants de l’alliance de ces partis au GRAND DIALOGUE NATIONAL convoqué par Monsieur Paul Biya, Président du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais.

Cette information qui n’a pas plu à Maurice KAMTO parceque relayée par Boris Berthold a fait sortir de ses gonds le président du Directoire du MRC.

En effet, l’Alliance des partis autour de Maurice KAMTO et principalement CHRISTIAN PENDA EKOKA et ALAIN FOGUE, au cours d’une concertation entre membres de l’alliance ont suggéré que les partis politiques alliés devraient individuellement se prononcer sur le GRAND DIALOGUE NATIONAL convoqué par Paul Biya.

Jusqu’ici, nous ne pouvons pas objectivement dire le bien fondé d’une telle démarche.

Sans hésiter, le président Maurice KAMTO a suivi cette proposition qui devait pourtant fragiliser l’image de leur coalition, mettant en minorité, ALBERT DZONGANG et Paul Éric kingue.

Vous constaterez que chaque parti a publié individuellement sa position sur cette question.

Le mouvement AGIR de CHRISTIAN PENDA EKOKA se payant même le luxe de démentir l’information relayée par BORIS BERTHOLD, mais la source est BIBOU NISSAK.

En effet, à l’occasion de l’une de ses dernières sorties, BIBOU NISSAK présentait MAURICE KAMTO, PAUL ERIC KINGUE, PENDA EKOKA, ALBERT DZONGANG comme devant représenter la” coalition gagnante” au GRAND DIALOGUE NATIONAL et ce contre l’avis de MAURICE KAMTO qui ensemble avec ALAIN FOGUE et PENDA EKOKA avait une autre position.

Cette initiative prise par BIBOU NISSAK a suffi pour provoquer une colère foudroyante de Maurice KAMTO qui n’a pas manqué de le convoquer pour lui signifier sa suspension”jusqu’à nouvel avis, comme porte-parole”.

Visiblement,quelque chose ne va pas dans la tanière. l’Alliance prend-elle de l’eau ?

Sinon qu’est-ce qui explique cette subite décision de demander à chaque parti de l’alliance de se prononcer individuellement alors que ceux-ci nous sont habitué à décider ensemble, si l’on s’en tient à tous leurs communiqués toujours signés conjointement ?

Il apparaît en tout cas des fissures.

Et cela se voit clairement dans les différents communiqués pondus depuis quelques jours.

Instruit avec colère de retirer cette information relayée par BORIS BERTHOLD, BIBOU NISSAK n’avait pas d’autre choix que de pondre un article intitulé LE MRC NE MENDIE PAS SA PARTICIPATION AU DIALOGUE.

Mais c’était tard…. l’opinion constate la fissure.

Le communiqué de CHRISTIAN PENDA EKOKA démentant l’information vient prouver à suffire les troubles dans la tanière.

Et pourtant si c’est le cas,le peuple vomira cette alliance pour la vie, car ayant suscité un espoir jamais suscité avant chez les compatriotes qui ne rêvent que de changement.

Ce peuple qui ne comprend toujours pas l’opportunité de ces sorties individuelles qui confortent le pouvoir.

Source: Camerounweb.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here