AHMAD AHMAD ACCUSÉ DE MANIPULER L’ARBITRAGE DE LA CAN, VOICI POURQUOI!

0

On attendait l’assistance de l’arbitrage à la vidéo à partir des quarts de finale de la CAN. Loin de faire taire les polémiques, la VAR les alimente plutôt. Pour le cas de la demi-finale opposant la Tunisie au Sénégal, l’arbitre éthiopien Bamlak Tessema indique le point de pénalty au profit de la Tunisie. La VAR l’interpelle pour consulter les images . L’arbitre change d’avis en estimant  que la main de Gana Gueye était collée au corps et qu’il n’y avait donc pas faute. Le pénalty est annulé.

Les incidents ont déclenché dans les tribunes de la presse entre les journalistes tunisiens et sénégalais qui en sont venus aux mains. Les Tunisiens se disent victimes d’une injustice  au cours du match face au Sénégal, et dénoncent le comportement des arbitres à la salle de la VAR avec la complicité de la CAF.

Lors du match de la qualification pour les demi-finales contre le Ghana, la CAF a procédé à un changement du commissaire du match à la dernière minute  sans aucune explication.
Le commissaire sud-africain du match, a été remplacé par un Marocain, quelques minutes avant le match sans que la Fédération Tunisienne du Football soit notifiée  par une telle décision comme l’exigent les lois et règlements.

Lors de la rencontre de la demi-finale, l’arbitre marocain Radhouane Jyed était à la salle de la VAR et  serait à l’origine de la pression exercée sur Tessama Bamlak pour annuler le penalty  de la Tunisie.  Il convient de remarquer  que les arbitres de la VAR n’ont pas appelé l’arbitre Bamlak Tessema  pour vérifier le premier, ni le deuxième penalty sifflé respectivement pour la Tunisie et pour le Sénégal . Ils l’ont appelé  pour vérifier le 3e penalty du match ( 2e pour la Tunisie) et qui est le plus flagrant des trois penaltys sifflés.

La désignation d’arbitres  marocains pour les deux matchs décisifs de la Tunisie a également soulevé de nouveau le dossier épineux de la finale de la ligue des champions africaine entre l’Espérance de Tunis ( club tunisien ) et le Wydad de Casablanca (club marocain ) et le rôle suspect de Ahmad Ahmad, dont on connaît les relations avec la Fédération marocaine du football et les origines de son épouse.

Selon les médias tunisiens, la CAF, sous pression marocaine garde visiblement une dent contre les équipes tunisiennes et à leur tête la sélection nationale depuis le fameux match de l’EST face au WAC.

Avec ces soupçons qui viennent s’ajouter sur l’arbitrage vidéo , les scandales continueront à s’enchaîner  encore au niveau de la CAF à l’ère d’Ahmad Ahmad dont le nom apparaît dans tous les mauvais coups.

Source: https://www.coupsfrancs.com/ahmad-ahmad-accuse-de-manipuler-larbitrage-de-la-can/?fbclid=IwAR1lIf-OWfe0v8DInNhZYE84pTPpVJAwKBX-3bmxdOAhS-5GAP4i8RyUtRU

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here