AHMAD AHMAD pris la main dans le sac de haute escroquerie, voici pourquoi

0

Interpellé dans son hôtel à Paris par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclif), Ahmad Ahmad, le président malgache de la Confédération africaine de football (CAF), avait  passé la journée du jeudi 6 juin en garde à vue avant d’être libéré . Mais chaque jour qui passe, surgit un nouveau dossier qui ternit son image .Élu en mars 2017, le patron du foot continental, qui a initié plusieurs réformes ambitieuses, traverse depuis quelques mois une période tourmentée riche en scandales

Lundi, la BBC a  publié une enquête qui soupçonne le Malgache d’avoir bénéficié d’une triple indemnité journalière (trois fois 450 dollars par jour) pour la période du 23 juin au 1er juillet 2018.

 La première  des notes de frais du dirigeant adressée à la CAF indique  qu’il était en Russie pour la Coupe du monde durant cette période, alors qu’une seconde soutient  qu’il se trouvait au même moment au siège de la CAF au Caire, ce qui a donc donné lieu au versement de deux indemnités simultanées alors qu’Ahmad ne pouvait  pas se multiplier pour se  trouver aux deux endroits en même temps. Enfin, il se pourrait également que la FIFA lui ait versé une indemnité au même moment pour sa présence au Mondial. Trois Ahmad Ahmad en action ou alors le président de la CAF pourrait avoir des sosies!

Interrogée sur cette affaire, la CAF n’a rien à déclarer sous prétexte qu’Ahmad Ahmad réserve l’exclusivité de sa défense devant la FIFA : «Pour l’instant, comme le Président a un profond respect pour les institutions, il garde ses réponses pour les équipes de la FIFA, qui dirigeront le futur audit».

Bien plus, la BBC révèle  qu’Ahmad n’a pas respecté certaines de ses promesses de campagne. Lui qui avait pourtant  juré de ne pas toucher de salaire pour son travail à la CAF,  aurait finalement accepté, deux mois après son arrivée de recevoir un impressionnant  salaire mensuel de 40 000 dollars, soit environ 480 000 dollars par an. Cerise sur le gâteau, le Malgache s’octroie une prime annuelle de 80 000 dollars, selon  le média britannique. Quand on additionne, on trouve que le président de la CAF perçoit au bas mot 560 000 dollars par an! Un salaire digne d’un industriel du ballon rond. Sans oublier les frais de missions et restauration réglés par la Confédération et la FIFA.

Ahmad Ahmad qui martelait la transparence comme l’eau de roche, s’est bien gardé de communiquer à ce sujet. et nage actuellement dans les eaux boueuses avec des mains bien trempées dans les caisses noires.

Source:coupsfrancs.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here