Alerte: le journaliste Paul Chouta déféré à Kondengui ce lundi

0

Le promoteur du site d’alertes Facebook ” Le TGV de de l’info”, vient d’être déféré cette après-midi à la prison centrale de Yaoundé – Kondengui au Cameroun, par le procureur du tribunal de première instance, centre administratif de Yaoundé, Georges Gérard Meka.

Ça y est ! Comme promis à qui voulait l’entendre, l’écrivaine franco- camerounaise Calixte Beyala, vient (enfin? )d’obtenir la tête du lanceur d’alertes et activiste du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), Paul Chouta.

Kidnappé par six hommes non identifiés et en civil à 21 heures le 29 mai dernier au quartier Biyem- Assi à Yaoundé, cet étudiant en Communication,Traduction et Interprétariat dans une université confessionnelle de la capitale, avait été conduit au siège de la police judiciaire à Yaoundé, sur une plainte de Calixte Beyala.

Selon nos informations, cette dernière l’accuse pour ” injures et diffamation “.
Toute chose qui a valu au journaliste et / ou lanceur d’alertes Paul Chouta, de passer deux semaines en garde-a-vue, à la police judiciaire.

Après plusieurs va-et-vient entre la police judiciaire et le tribunal de première instance de Yaoundé centre administratif, la main de la justice, a été sans pitié, pour Paul Chouta, devant de nombreux Hommes de médias médusés, et qui ont depuis plusieurs jours, appelé Calixte Beyala, à avoir de la clémence pour ce jeune, et de ne pas lui ” broyer” la vie. Que neni!

Aujourd’hui lundi 10 juin 2019, Paul Chouta a été placé en détention provisoire, à la prison centrale de Yaoundé à Kondengui.

Déjà des semaines avant son arrestation – kidnapping, Calixte Beyala qu’on sait trop peu vaniteuse, avait confié à plus d’une personne, qu’elle userait de ses relations idylliques avec le régime de Yaoundé, pour “envoyer ce rat en prison”. Chose due, chose promise.

Seulement, quid de nombreux posts injurieux de Calixte Beyala à l’endroit de Maurice Kamto, un avocat et professeur de Droit à la carrure mondiale?

Source: camer.be

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here