Ambazonie: après le Congrès, voici pourquoi le Sénat américain tacle Biya

0

L’information est passée inaperçue au Cameroun. Pourtant, le Sénat américain a emboité le pas de la chambre des Représentants au sujet de la situation sociopolitique dans notre pays.

L’institution a en effet adopté, le 30 juillet 2019, la Résolution 292 qui pointe une nouvelle fois la responsabilité du gouvernement camerounais dans les multiples violations des droits humains.

A travers ce texte introduit par Benjamin Cardin, sénateur démocrate du Maryland, le Sénat des Etats-Unis «condamne fermement les exactions commises par Boko Haram, les forces de sécurité de l’État et les groupes armés dans les régions anglophones, y compris les exécutions extrajudiciaires et les détentions, l’utilisation de la force contre des civils et des manifestants non-violents, ainsi que des violations des libertés de la presse, d’expression, de religion Assemblée».

«… le gouvernement des États-Unis continue de tenir le gouvernement du Cameroun pour responsable du respect des droits de tous les citoyens, quelles que soient leurs convictions religieuses, leurs opinions politiques ou la région dans laquelle ils résident», précise la résolution.

Les élus américains invitent par ailleurs tous les protagonistes de la crise (gouvernement, séparatistes, groupes d’opposition) à «accepter un cessez-le-feu immédiat; garantir une aide humanitaire sans entrave; faire preuve de retenue et veiller à ce que les manifestations restent pacifiques; et à engager un dialogue inclusif avec la société civile pour parvenir à une solution politique qui respecte les droits et les libertés du peuple Camerounais».

Source: cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here