Ambazonie: voici pourquoi la ville de Bui à feu et à sang ce matin

0

Des nouvelles très tristes venant de la ville de Bui ce matin. Au moins trois civils ont été abattus par des soldats ce vendredi matin à Rifem, division de Bui, dans la région du Nord-Ouest.

Selon certaines informations, les soldats se rendaient à Mbiame, devenu la cible d’attaques, d’incendies de maisons et d’assassinats extrajudiciaires ces derniers jours.

Un motard a été battu à mort à Kumba, division de Mémeme, région du Sud-Ouest du Cameroun, pour avoir organisé une marche dans la ville le week-end dernier.
Des sources à Kumba indiquent qu’il avait été accusé d’avoir trahi la république d’ambazonie après avoir reçu de l’argent de l’officier supérieur de division.

Ntou’ou Ndong Chamberlin, dans un communiqué publié il y a une semaine, avait promis d’indemniser les cyclistes qui assistaient à l’enterrement de leur collègue. L’on ignore encore si le motard qui a été battu à mort mercredi 17 juillet 2019. Trois motos ont également été incendiées.

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here