Après le décès de Patrick Ekema, Buea a désormais un nouveau Maire, voici le détails!

0

Le Dr. Lyonga John Efande est maire par intérim du Conseil de Buea, une décision de L’officier divisionnaire supérieur, a déclaré mercredi L’Engamba Emmanuel Ledoux.

L’enseignant de carrière et l’administrateur pédagogique comblent le vide créé après la disparition D’Ekema Patrick Esunge le dimanche 27 octobre 2019…
La nomination de la Défense au poste de maire par intérim est conforme à l’Article 70, paragraphe 2, de la loi no 2004/018 du 22 juillet 2004 fixant les règles applicables aux conseils.
L’élection d’un nouveau maire devrait avoir lieu dans les 60 jours suivant le décès du maire, mais un maire par intérim devrait gérer les affaires quotidiennes du conseil en attendant ladite élection.

Défenseur a été élu conseiller du Conseil de Bureau le 30 septembre 2013 et serait plus tard le 16 octobre 2019 élu second maire adjoint.

Mais quand le premier adjoint au maire Motomby Mbome Emmanuel a été montré la porte en raison des absences accumulées, Afande a fait un pas en haut de l’échelle.

Motomby n’aurait pas assisté à une réunion convoquée par l’ODS mardi dernier, forçant l’administrateur civil à ajourner la séance. Quand ils se sont réunis le mercredi, Efande était le choix. Efande est titulaire d’un doctorat en Administration de l’éducation de L’Université de Buea.

Motomby est cependant connu pour avoir dit qu’il ne se bat pas pour les choses terrestres.

La nouvelle de la mort D’Ekema Patrick à Douala a choqué dimanche la ville de Buea. Ce fut un jour lugubre pour les habitants de Buea, surtout le lendemain du décès de Mme Agnes Mokoko, épouse du Révérend Mokoko Mbue Thomas de L’Église presbytérienne du Cameroun.

Des informations indiquent que le maire Ekema Patrick Esunge est décédé dans un établissement médical à Bonapriso Douala après avoir souffert d’un malaise et était sous oxygène. Les restes sont conservés à la morgue de L’hôpital militaire de Douala en attendant les funérailles.

Ekema Patrick est devenu maire du Conseil municipal de Buea en mai 2013 sur le ticket du parti au pouvoir, le mouvement démocratique du peuple camerounais (CPDM). Il est marié et père d’une multitude. Il est devenu très célèbre en 2018 quand il a décidé de lutter contre les villes fantômes imposées par les séparatistes, en fermant les magasins qui n’étaient pas disposés à ouvrir le lundi.

Source: cameroon-info.net/Camerounweb.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here