Arrestation de Valséro: voici pourquoi Tiken Jah Fakoly tacle encore le régime Biya

0

L’artiste engagé ivoirien, Tiken Jah Fakoly, appelle à la libération du rappeur camerounais Valsero.

Arrêté à Yaoundé le 26 janvier pour avoir participé à une manifestation aux cotés de l’opposant Maurice Kamto, Vasero séjourne depuis lors à la prison principale de Kondengui, Yaoundé.

Accusés, entre autres d’insurrection, d’attroupement, trouble à l’ordre public, de complicité et d’association des malfaiteurs, il risque la peine de mort.

Ses collègues artistes, à l’instar de Tiken Jah Fakoly, Lexxus Legal, Blick Bassy, multiplient des messages appelant les autorités camerounaises à libérer leur confrère.

« Le général Valsero doit être libéré, c’est un combattant, c’est quelqu’un qui participe au réveil du peuple camerounais. Même s’il a participé à une manifestation politique, il a envie d’un changement et il l’a exprimé à travers sa personne », déclare le chanteur de reggae ivoirien Tiken Jah Fakoly.

« Valsero ne peut pas rester en prison, parce qu’on n’emprisonne pas l’avenir et l’espoir de tout un peuple. Valsero veut tout simplement faire bouger les lignes », ajoute Fadel Barro, activiste sénégalais, leader du mouvement citoyen Y’en a marre.

« Nous avons en tant qu’artiste, l’obligation de participer à l’organisation de la cité, c’est ce que Valsero. Aujourd’hui, qu’il soit en prison, parce qu’il a voulu donné une opinion, c’est tout simplement hallucinant », regrette Blick Bassy artiste camerounais, auteur d’un album consacré à Um Nyobe, héros de l’indépendance du Cameroun, assassiné en 1958.

En 2008, dans sa « Lettre au Président », Général Valsero clamait déjà clairement son opposition à Paul Biya. Depuis, le chanteur n’avait plus baissé la garde. En septembre, il prenait la tête d’un mouvement de jeune intitulé « Les enfants de la révolution ».

Source: 237actu.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here