?Arrestation du fils de Biya: Découvrez les graves révélations sur le rôle de Chantal Biya

0

Suite aux dénonciations constantes de la gestion calamiteuse de ressources financières et autres de l’état par certains fonctionnaires hauts cadres de l’administration camerounaise, Georges Gilbert Baongla, président du Parti Républicain et fils aîné de Paul Biya, vient d’être atteint par la maffia du système RDPC.

Ngoh Ngoh Ferdinand, Laurent Esso, Amougou Belinga, Paul Atanga Nji, Jacques Fame Ndongo et Madame Zanguena Pauline (mère de Franck Biya) viennent de mettre à exécution la phase 4 de leur projet.

La phase 1: était de mettre le doute sur la crédibilité des élections présidentielles de 2018

La phase 2 : confirmer le doute sur la crédibilité de cette élection par :
– l’emprisonnement de Maurice Kamto,
– soutenir activement la montée de la pensée tribale
– pousser à la dégradation de la situation dans le NOSO
– défections et trahison des imminents membres du RDPC

La phase 3:
-faire croire à l’opinion publique nationale et internationale l’incapacité de Paul Biya (vu son âge) à assumer correctement ses fonctions
– durcir le ton face à la communauté internationale afin de créer des tensions,

La phase 4: mettre hors d’état de nuire toutes voix restantes qui s’oppose à leur groupe d’intérêt en l’occurrence : Georges Gilbert Baongla, certains journalistes et bientôt certains éléments de l’armée (y compris quelques généraux et autres à assassiner)… !

La phase 5 :
-torpiller le projet de loi sur la décentralisation à la prochaine session parlementaire de juin
– positionner tout en torpillant toutes les élections à venir… .
– enticher les élections de fraudes, durcir davantage le ton après ces élections pour pousser à une sorte de revendication dans les 10 régions pour montrer l’opposition et discréditer Paul Biya directement (certains ministres et autres feront ouvertement retomber la faute sur le chef de l’état lui-même)
– on fera croire à une perte de faculté de paul biya afin de mettre en place un scénario à la “Robert Mugabe”…. .
– il est prévu au cas où ça ne suffit pas : l’assassinat de Maurice Kamto, Albert Nzongang et de Georges Gilbert Baongla et laisser planer et entretenir largement le mystère sur ces assassinats… .

Ils veulent à terme d’ici novembre, créer une situation qui obligera une élection présidentielle anticipée à laquelle Franck Emmanuel Biya sera choisi comme candidat du RDPC.

Rappelons que Franck Emmanuel Biya à des dossiers au Tribunal Criminel Spécial (TCS) pour les titres de Camtel.

Et comprenez donc pourquoi jusqu’à présent: Kotto Emane n’est pas encore mis aux arrêts. Il est caché protégé par le groupe d’intérêt pour ne pas permettre l’interpellation de Franck Biya.

Chantal Biya a négocié ses intérêts et son avenir (celui de ses enfants) avec ce groupe d’intérêt d’où son rajeunissement. Car elle planifie refaire sa vie, passer à autres choses. Ses deux enfants jumeaux sont impliqués dans des malversations financières donc elle a préférée sacrifier son époux âgé et le fils aîné de celui-ci pour préserver sa propre progéniture. Le groupe d’intérêt ne lui a pas laissé le choix.

Je m’arrête là et je demande à tous les camerounais de prier pour leur pays, car la même bande qui a pillé ce pays pendant 30 ans veut reprendre définitivement le pouvoir et le conserver…

Source: https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/Arrestation-de-Baongla-graves-r-v-lations-sur-le-r-le-de-Chantal-Biya-464034

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here