Bagarre à l’Hôtel Intercontinental: Voici pourquoi Paul Biya n’a pas porté plainte

0

Des manifestants opposés au président Paul Biya, qui séjourne à l’Intercontinental, sont entrés dans l’hôtel et se sont battus avec le service d’ordre.

Une quarantaine de personnes, qui se sont présentées comme des opposants au président camerounais, ont investi ce mardi vers midi le hall de l’Hôtel Intercontinental, où Paul Biya séjourne depuis dimanche. L’important dispositif de sécurité déployé autour et dans le cinq étoiles les ont arrêtées sans ménagement, révèle la «Tribune de Genève».

La situation n’est revenue à la normale qu’après une heure.

La police cantonale a effectué des contrôles d’identité. Il n’y a pas eu de plaintes déposées, selon elle. Aucun blessé n’a été signalé aux forces de l’ordre.

Dans un communiqué, l’ambassade camerounaise a dénoncé «l’action antipatriotique de la Brigade anti Sardinarde (BAS)». Cette dernière, qui conteste le président Paul Biya, au pouvoir depuis 37 ans, appelle une manifestation samedi à Genève.

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here