Bagarre en Suisse: Messanga Nyamding fait des révélations bouleversantes, voici les détails!

0

Messanga Nyamding a très vite établi le lien entre la bagarre de l’hôtel intercontinental de Genève et le limogeage du régisseur de la prison de Kondengui.

Invité ce jeudi matin sur RTS, une radio appartenant au journaliste sismondi Barlev Bidjocka, Messanga Nyamding, a clairement laissé entendre que le limogeage hier du régisseur de la prison de Kondengui, où sont écroués Maurice Kamto et ses partisans, a un lien direct avec la barrage qui a éclaté mardi passé entre opposants au président Paul Biya à l’hôtel intercontinental de Genève, où il séjourne actuellement en compagnie de son épouse.

Le membre du comité central du parti au pouvoir le RDPC, a indiqué que l’exploitation des téléphones saisis entre les mains de certains membres de la Brigade-Anti-Sardinards (BAS) au cours de l’altercation a prouvé qu’ils étaient en étroite collaboration avec Maurice Kamto. « C’est Kamto qui a commandé ce qui se passe à Genève », a-t-il soutenu sur les ondes de la radio qui emet depuis Yaoundé, la capitale politique. Avant de soupçonner le régisseur de la prison de Kondengui, comme celui là qui a facilité à Kamto l’accès à un téléphone afin de donner des directives à la BAS pour attaquer le couple présidentiel. « Du vrai coup d’état Scientifique, le président est entouré des gens méchants », a dénoncé l’universitaire.

En effet, selon la Tribune de Genève, une quarantaine de manifestants se présentant comme des opposants au président camerounais Paul Biya ont investi l’hôtel Intercontinental, mardi 25 juin vers 12 heures à Genève.

Ils ont pénétré dans le hall malgré un important dispositif de sécurité, et une bagarre a éclaté avec le service d’ordre présidentiel. « Les quarante personnes ont été identifiées et priées de partir», a expliqué la police au quotidien genevois, ajoutant qu’aucune autorisation de manifester n’avait été accordée. La situation est revenue au calme une heure après.

Dans un communiqué, l’ambassade camerounaise en Suisse, a fustigé une «action antipatriotique de la Brigade anti-Sardinards. Cette même brigade appelle à une manifestation samedi 29 juin à Genève.

Source: 237actu.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here