Budget 2020: Pourquoi ‘Paul Biya’ est déterminé à sauver la CAN 2021

0

Dans une circulaire signée le 24 juillet 2019, le président Paul Biya fixe les orientations générales de la politique budgétaire et donne les dispositions pratiques à prendre pour l’élaboration du budget 2020.

Le président de la République, Paul Biya a signé le 24 juillet 2019 une circulaire relative à la préparation du budget de l’Etat pour l’exercice 2020. Le quotidien bilingue national, Cameroon Tribune qui rapporte cette information dans son édition en kiosque ce vendredi 26 juillet 2019, précise que dans ce document, «le chef de l’Etat fixe les orientations générales de la politique budgétaire, tout en donnant les dispositions pratiques à prendre pour l’élaboration du budget 2020».

Parmi les dossiers au centre de l’action gouvernementale, «le parachèvement du Plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance (PLANUT) et le Plan triennal spécial jeunes; la poursuite de l’organisation du championnat d’Afrique des nations 2020 et de la coupe d’Afrique des nations 2021». Il faudrait également accorder «une attention particulière aux populations des régions affectées par les crises sécuritaires. Il faudra aussi renforcer l’usage du budget programme», relève CT.

Selon les directives du chef de l’Etat, en 2020 il faudra «continuer avec la diversification de l’économie avec notamment la modernisation de l’agriculture et l’industrialisation. L’optimisation des recettes non pétrolières, l’accélération du processus de décentralisation seront aussi les chantiers qui devront interpeller les acteurs publics. Toujours dans le champ des objectifs d l’action publique, le chef de l’Etat prescrit l’atteinte des objectifs de croissance, d’emploi et d’équilibre extérieur contenus dans sa stratégie de développement et projetés par le programme économique et financier».

«Une vingtaine d’orientations sont aussi données par le chef de l’Etat dans le cadre de la politique budgétaire. Le principal chantier à ce niveau reste la réduction du déficit budgétaire. Pour cela, il préconise l’amélioration de la mobilisation des recettes non pétrolières et une plus grande maitrise de la gestion des finances publiques», peut-on lire dans les colonnes du journal.

Source: Cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here