Buéa: voici pourquoi le 1er Adjoint au maire a été destitué !

0

Motomby Mbome Emmanuel, Premier adjoint au maire de Buea a été “démis de ses fonctions suite à une résolution prise lors de la première session ordinaire du Conseil de Buea pour 2019 réservée à l’examen et à l’adoption des comptes administratifs.

La séance s’est déroulée dans les salles de délibération du Conseil de Buea le mercredi 17 juillet 2019 sous la présidence d’Ekema Patrick Esunge, Maire du Conseil de Buea.

Il a été proposé lors de la session que le premier adjoint au maire soit démis de ses fonctions au motif qu’il a depuis lors été absent de son bureau, a boycotté les sessions du conseil et a été insubordonné. La destitution de Motomby a donc été voté à l’unanimité par le maire Ekema et les conseillers en séance.

Il a été remplacé par le deuxième adjoint au maire, le Dr Lyonga John Efande. Mosoko Edward Motuwe a quitté son poste de 3e adjoint au maire pour occuper le poste de 2e adjoint au maire. Tchonta Guembo Rose est le nouveau troisième adjoint au maire et Ikome William Lifanje est le nouveau quatrième adjoint au maire du Conseil de Buea.

Notre rédaction n’a pas pu obtenir immédiatement la réaction d’Emmanuel Motomby Mbome, comptable agréé du Trésor et président national de la Fédération Camerounaise d’Athlétisme.

La destitution de M. Motomby porte maintenant à six le nombre de conseillers révoqués au cours du mandat actuel à la suite des élections municipales du 30 septembre 2013.

Le 23 décembre 2014, les conseillers du Conseil de Buea ont adopté une motion pour expulser deux des leurs – le chef des conseillers David Molinge Ikome et Kinge Thompson Molonge. La motion a été proposée par le conseiller en chef Njombe Njombe Njoke Johnson au motif que le duo avait été absent à trois sessions consécutives du conseil sans transmettre de procurations.

Le chef Njombe avait précédemment déposé la motion demandant la révocation des deux, évoquant la loi qui stipule que si un conseiller manque trois sessions consécutives, il doit être révoqué par une délibération des conseillers en session. La motion de Njombe a été rapidement appuyée par le conseiller Isuma Otto Endeley avant un débat tendu assuré au sein des chambres du conseil de Buea.

Il convient de rappeler qu’après une résolution du conseil municipal visant à destituer un maire ou un adjoint au maire, c’est le ministre chargé des conseils locaux qui prend la décision finale. Les maires adjoints sont élus par un système de listes – ils sont remplacés de la même manière.

Source: camerounweb.com/cameroon-infos.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here