Cabral Libii- Nkou Mvondo: voici les raisons du divorce !

0

Le leader du Parti UNIVERS a écrit une lettre publique à travers laquelle il tance, sans ménagement, l’ex-candidat à l’élection présidentielle.

Ils ont, à plusieurs reprises, démenti leurs antagonismes, mais il semble cette fois que la rupture est consommée entre Cabral Libii, candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2018 et Prosper Nkou Mvondo, le leader du Parti UNIVERS, la formation politique qui l’a investi lors de ce scrutin.

Les derniers doutes d’une déchirure entre les deux hommes sont levées en parcourant la volumineuse lettre publique que le Pr Nkou Mvondo, par ailleurs enseignant à l’Université de Ngaoundéré, vient de servir à un Cabral Libii qu’il continue d’appeler son «fils».

L’auteur de la correspondance tance, sans ménagement le destinataire à qui il reproche d’avoir rompu les termes de la convention signée le 11 décembre 2017 entre le Parti Univers et le mouvement Onze Millions de Citoyens.

«Lorsqu’on aspire à être Président de la République, parlementaire ou conseiller municipal, on se doit d’être respectueux des plus petites des conventions, à l’instar de celle que tu as signée avec le Parti UNIVERS. L’ignorer, c’est laisser croire que tu ne respecteras jamais ce que tu auras promis au peuple Camerounais, le jour où il t’accordera sa confiance», écrit l’enseignant de droit.

«Je ne souhaite pas que ce peuple soit lui aussi victime de cet ‘‘abus de confiance’’ dont le Parti UNIVERS et moi-même sommes victimes aujourd’hui. C’est pourquoi je te demande de te ressaisir et de retrouver la voie de la raison», ajoute Nkou Mvondo.

Il soutient que Cabral Libii, aidé par ses affidés, organise une campagne de dénigrement à son égard, après avoir tenté de l’évincer de la tête du Parti UNIVERS.

«Visiblement, la popularité et la gloire que t’a apportées ce relatif ‘‘succès’’ à l’élection présidentielle de 2018 te plongent dans les nuages de l’euphorie. Il est du devoir du père que je suis, d’être dur avec son fils, lorsqu’il s’agit de le recadrer», écrit l’auteur du courrier.

«Mon cher Cabral, je souhaite te voir réussir dans la vie politique; je suis disposé à t’accompagner et à te soutenir dans ton ambition de devenir un jour Président de la République du Cameroun, quel que soit le parti politique qui t’investira, à condition que tu retrouves le droit chemin. Je souhaite que tu redeviennes le Cabral Libii à qui le Parti UNIVERS a accordé sa confiance pour l’élection présidentielle de 2018. En attendant, bonne chance pour ta candidature au poste de député ou de maire, pour les élections de 2020», dit-il en conclusion.

Source: cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here