Cameroun- Crise anglophone: Lele Lafrique menace encore les fonctionnaires, voici pourquoi!

0

Les villes des régions anglophones – le foyer de la crise socio-politique qui secoue le Cameroun depuis novembre 2016 –, se vident chaque jour un peu plus de leurs habitants et mêmes des agents de l’Etat.

A Bamenda, depuis plusieurs mois, les services publics fonctionnent au ralenti. Plusieurs agents de l’Etat ont abandonné leur lieu de service. Ce qui inquiète les autorités locales.

Dans une note de service datant du 23 avril 2019, du gouverneur de la région du nord-ouest, Adolphe Lele Lafrique puisqu’il s’agit de lui, donne un délai de deux semaines à tout agent de l’Etat déserteur pour réintégrer son poste.
Cette réaction du gouverneur, Adolphe Lele LAfrique, intervient après avoir constaté que les services de l’administration dont il a la charge fonctionnent au ralenti.

La plupart des fonctionnaires dans certaines régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun ont quitté leurs postes de responsabilité sans en informer leur hiérarchie du motif de leur abandon de poste.

Depuis novembre 2016, les scènes de départ des régions anglophones sont observées aussi bien dans le sud-ouest que dans le nord-ouest. A Bamenda, des sources ont rapporté que des agences de voyage sont chaque jour prises d’assaut par les populations.

Toutes ces personnes, candidates au départ, témoignent de la même inquiétude à savoir la montée des violences dans les régions anglophones du Cameroun.

Source: camer.be

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here