Cameroun- Crise anglophone: lourde tension entre l’armée et l’Eglise catholique, voici pourquoi!

0
74
PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

Les soldats s’inquiètent de la possible implication des membres du clergé dans la protection des combattants séparatistes ambazoniens (les attaques ciblées contre les membres du clergé pourraient doubler, en particulier après le rapport de situation du diocèse de Kumbo), nous rapporte une source sécuritaire sous anonymat.

Ils s’inquiètent également de la pression extérieure dans le conflit en cours et parlent d’une éventuelle intervention des États-Unis ou de l’ONU, ajoute notre source.

« Une chose est sûre, le ministère de la Défense regrette la brutalité avec laquelle les soldats ont attaqué des villages. Mais il y a une chose qu’ils vont faire, ils ne se comporteront pas comme des soldats soudanais, ils sont déterminés à protéger leur visage et à se battre pour une « juste cause ». Ils sont également très inquiets de la manière dont les informations de sécurité s’écoulent de leur milieu vers l’extérieur comme celui-ci. Ils ont également qualifié de « regrettable » la sortie du sénateur Nfor Mukete », précise une autre source.

Selon certaines indiscrétions, ils planifient d’envahir dans les jours à venir le village de Nbojoh à Jakiri, la division Bui, qui, selon eux, est la porte d’entrée des armes.

Ils soupçonnent également des Ghanéens d’aider les combattants séparatistes d’ambazonien à fabriquer des armes de fabrication locale, en particulier à Ntem (Ndu), où une usine a été découverte.

Source: camerounweb.com

LES ARTICLES LES LUS EN CE MOMENT:

PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here