Cameroun- Examen Officiel: Grosse surprise au BEPC 2019, Voici pourquoi!

0

Les prisonniers de la prison centrale de Kondengui ont composé leur examen du BEPC comme tous les autres candidats. Depuis mardi, ils sont accompagnés dans leurs différents centres d’examens par des gardiens de prisons. «C’est à 6h30 minutes qu’ils sortent de leurs cellules. Des prisonniers, une quinzaine, escortés par des gardiens de prisons sont conduits dans les centres d’examens», rapporte le quotidien Le Messsager en kiosque ce 6 juin 2019.

Le journal précise que la prison centrale de Yaoundé n’a que deux centres d’examens. «Nous n’avons que deux centres à savoir le lycée de Nkolndongo et le lycée d’Anguissa où les proviseurs sont informés d’avance… Ces derniers composent dans les mêmes conditions que les autres élèves, dans les mêmes salles et les surveillants de salle sont informés», explique un personnel en service à la prison centrale de Kondengui à notre confrère.

Le Messager note que, après les épreuves de la journée, les détenus sont aussitôt réintégrés à la prison.

Pour savoir comment cela se passe pour que les prisonniers puissent composer leurs examens, la source du quotidien en service à la prison centrale de Yaoundé confie au journal que: «en principe, lorsque quelqu’un a eu des soucis pendant son année scolaire et a été incarcéré à la prison centrale de Yaoundé; ici il y a une école pour ceux qui sont entrés en cours d’année et qui étaient régulièrement inscrits dans les établissements de la place. S’ils se sont inscrits, on continue avec eux et à la fin d’année, ils composent leur examen».

Les cours sont dispensés par des instituteurs, des enseignants, de l’extérieur ou par le personnel pénitentiaire. Il est important de rappeler que seuls les prisonniers de la prison de kondengui ont cet avantage, «les prisonniers des autres prisons du Cameroun ne bénéficient pas de cette opportunité».

Source: cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here