Cameroun-politique : voici pourquoi Le torchon brule entre le porte-parole de Maurice Kamto et Sosthène Médard Lipot

0

Le secrétaire national à la cellule communication du MRC, Sosthène Médard Lipot, invité sur les antennes de la radio Équinoxe lundi 29 juillet 2019 a exprimé son mécontentement à l’endroit de certains médias qui selon lui, donnent la parole « à un individu qu’il ne connaît même pas », faisant allusion à Bibou Nissack, porte-parole de Maurice Kamto.

Sosthène Médard Lipot le Porte-parole du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, exige aux médias de s’adresser à la cellule de communication du MRC dont il est le secrétaire général et non à un individu qu’il ne connaît même pas.

« Lorsque les médias doivent communiquer ou ont besoin de quelqu’un du MRC en plateau pour la télévision ou en studio à la radio ou dans les colonnes d’un journal on s’adresse au département communication autrement dit au secrétaire national à la communication », a-t-il fait savoir.

L’homme politique précise cependant que : « Je leur dis : c’est moi que vous devez saisir . Et chaque fois du lundi au vendredi on se retrouve face à la télévision, face à quelqu’un que je ne connais même pas. Je ne sais même pas s’il est militant du MRC. Et on dit qu’il parle du MRC. C’est désagréable », a poursuivi l’enseignant de journalisme qui est prêt à adresser une citation directe aux médias qui selon lui continuent de s’entêter.

Selon Cameroon-info, « L’ancien journaliste de la CRTV précise qu’il a déjà fait cette recommandation dans deux lettres en l’espace de six mois. Il dit avoir donné n plus du sien, les noms des 3 coordonnateurs du département communication et leurs numéros de téléphone, d’avoir saisi directement par téléphone et par écrit les responsables des émissions radio et télé pour leur dire que c’est lui qu’ils doivent contacter. Car clame-t-il, c’est le secrétaire national à la communication (SENACOM) qui mandate ceux qui doivent parler au nom du MRC dans les médias ».

Rappelons que, le 14 juillet 2019 dans l’émission l’Arène, revenant sur cette polémique, Bibou Nissack estimait face à Rodrigue Tongué que le seul arbitre c’est le président du MRC. « Il y a une seule personne qui arbitre au sein du MRC, c’est Maurice Kamto. (…) Je suis désormais MRCiste, depuis quelques semaines. Ça fait au moins deux mois. », a-t-il précisé.

Source: lebledparle.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here