Cameroun: Une grosse somme retrouvée chez André Mama Fouda

0

Une partie de cet argent a été dérobée par des cambrioleurs en 2015.

La décision du Tribunal Militaire de Yaoundé (TMY) est attendue le 5 juillet 2019. Le 7 juin dernier, les débats ont été clos dans l’affaire qui oppose André Mama Fouda, l’ex-ministre de la Santé Publique (MINSANTE) et son épouse à 12 personnes soupçonnées de cambriolage. Dans son édition parue le 10 juin 2019, l’hebdomadaire Kalara fait un bref rappel des faits. Le 21 avril 2015, un gang armé de pistolets automatiques et de machettes a fait irruption dans la résidence de l’ancien ministre de la Santé Publique au quartier Obogo à Yaoundé. Pour avoir l’accès libre, ils se sont fait passer pour des agents de la CNPS (Caisse Nationale de Prévoyance Sociale). Une fois le portail ouvert, ils ont ligoté les deux agents de sécurité en faction dans la résidence. Le gang a passé au peigne fin, tous les coins et recoins de l’habitation emportant plusieurs millions FCFA en devises étrangères, notamment euro, dollar canadien et américain, franc suisse, yuan; des bons de carburant, des sacs à main, des bijoux d’une grande valeur, une montre de marque Longines, des chéquiers, une motocyclette, deux téléphones portables et de nombreux autres objets répertoriés lors du dépôt de la plainte par Pierre Mama Fouda, l’épouse de l’ancien membre du gouvernement.

Lire aussi en vedette

Arrêté et jeté à Kondengui, le conseiller spécial de Maurice Kamto, envoie un message émouvant au peuple camerounais…
Depuis, 12 hommes ont été arrêtés et écroués à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé. Il s’agit, énumère notre confrère, de MM. Douada Yaya, Amadou Nanou, Hamadou Abdou, Beh Patrice alias Pat, Nfonkong Olivier alias Moundi, Kembou Perlis Anderson alias Katikoro, Kongne Ndé Frédéric, Ebot Tabot Ndip Kang alias Arsenal et Nlend Alain Rodolphe. Le douzième homme, Jean Ayissi alias Fotso Jérôme, est décédé en détention.

C’est l’exploitation de ce dernier qui avait permis de mettre la main sur le reste du gang. Il avait expliqué que le coup avait savamment été monté par Ernest Ndi, l’ancien cuisinier de Mama Fouda, aujourd’hui porté disparu. Lors de la dernière audience, les débats ont tourné autour d’une question: quel est le montant de l’argent qui avait été emporté chez le ministre.

Si les prévenus sont poursuivis pour conspiration de vol avec port d’armes à feu, coaction de vol, détention et port illégaux d’armes et munitions de défense, le mystère reste en revanche entier sur la somme dérobée chez Mama Fouda. Kalara renseigne que l’avocat de l’accusation a demandé au tribunal un franc symbolique en guise de réparation. Or, de leur côté, les conseils de la défense estiment qu’il est nécessaire de préciser le montant volé. Me Emmanuel Simh, l’un d’entre eux, s’est d’ailleurs demandé si le domicile de l’ex-MINSANTE était la Banque Mondiale pour y retrouver de l’argent en plusieurs devises étrangères

Source: 237actu.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here