CAN 2019: des joueurs camerounais et béninois suspendus dans le Groupe F, voici pourquoi!

0

La première journée de la 32e phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football sera bouclée ce mardi 25 juin 2019 par les matches du Groupe F au stade d’Ismaïlia.

Sur les 24 pays en Egypte pour la CAN 2019 qui a démarré depuis le 21 juin, quatre sélections entrent à leur tour en compétition ce mardi au stade d’Ismaïlia, ville située a environ 112 km du Caire la capitale.

Les Lions indomptables du Cameroun et les Lycaons de Guinée Bissau ouvrent le bal à partir de 19 h (18h à Yaoundé) et en baisser du rideau, les Ecureuils du Benin joueront contre les Black stars du Ghana. Les quatre équipes ont affiché leurs ambitions hier soir en conférence de presse d’avant match. Chacune d’elles souhaite d’abord s’adjuger l’un des deux tickets d’accès au second tour.

Mais, le Benin sera privé ce mardi d’un élément clé de son compartiment offensif. Il s’agit de Stéphane Sessegnon, la star des Ecureuils est sous le coup d’une suspension à cause de l’accumulation de cartons jaunes. Très en forme cette saison dans le championnat professionnel turc sous les couleurs de Genclerbirligi SK, l’inamovible capitaine béninois va sans aucun doute manquer à ses coéquipiers. L’entraineur de la sélection béninoise le français Michel Dussuyer qui semble avoir été surpris par cette suspension contenue dans une correspondance reçue de la CAF, a déclaré en conférence d’avant match que son équipe trouvera le moyen de se réadapter pour affronter le Ghana, donné favori dans les pronostics.

De son côté, le Cameroun jouera aussi son premier match sans Fai Collins. Le défenseur de couloir doit purger dans les tribunes du stade d’Ismaïlia, sa suspension écopée après avoir reçu deux cartons jaunes pendant les éliminatoires de la CAN 2019. Déjà champion d’Afrique 2017 au Gabon, l’expérience du sociétaire de Standard de Liège en Belgique va manquer à l’entraineur hollandais Clarence Seedorf qui conduit pour la première fois une équipe en Coupe d’Afrique des Nations.

S’inspirant de l’expérience du Sénégal qui a gagné son premier match de la CAN 2019 contre la Tanzanie sur le score de 2 buts à 0 sans son emblématique attaquant Sadio Mane, les supporters camerounais et béninois croient que, malgré l’absence de certains joueurs cadres, leurs sélections peuvent s’imposer devant leurs adversaires respectifs

Source: Cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here