CAN 2019: Samuel Eto’o désigné parmi les sept ambassadeurs, voici les détails!

0

La Confédération africaine de football a choisi sept légendes du football continental pour mieux valoriser la compétition qui démarre vendredi prochain en Egypte.

Pour cette première Coupe d’Afrique des nations à 24 équipes, qui mieux que les enfants de l’Afrique pour la valoriser. La Confédération africaine de football (CAF) a pour l’occasion, choisi une brochette de sept légendes du football africain, pour rehausser son image pendant la compétition. Ce sont des figures marquantes de ce football, qui ont inscrit leurs noms en lettres d’or dans l’histoire du sport-roi africain.

Et puisque l’Egypte est le pays hôte de cette édition, il aurait été ingrat de ne pas désigner un de ses fils parmi ces légendes. Le choix a été porté sur Mahmoud El Khateeb, le tout premier vainqueur du ballon d’or africain en 1983. Il a également remporté la CAN en 1986 avec les Pharaons à la maison.

Le Camerounais Samuel Eto’o, quatre fois vainqueur du ballon d’or (2003, 2004, 2005 et 2010), a remporté deux CAN avec les Lions indomptables (2000 et 2002).

L’Ivoirien Yaya Touré aussi l’a côtoyé au palmarès du Ballon d’or en le décrochant à quatre reprises également ((2011, 2012, 2013 et 2014). Il a également remporté la CAN 2015 avec les Eléphants. Son compatriote Didier Drogba n’a pas eu l’occasion de soulever la coupe, mais le double ballon d’or africain (2006 et 2009) reste la figure la plus marquante du football ivoirien sur ces deux dernières décennies.

Comment parler de football africain sans évoquer l’intraitable Rabah Madjer. L’Algérien était un génie en son temps, et même s’il n’a pas connu de grands succès à l’échelle continentale à la mesure de son talent, il a tout de même été de la génération des Fennecs qui a remporté la CAN 1990 à domicile, alors qu’il était désigné meilleur joueur africain trois années avant, en 1987.

Le Sénégalais El Hadj Diouf est à ce jour, le seul footballeur de son pays à avoir été auréolé du titre de meilleur joueur africain, et ce à deux reprises (2001 et 2002). Il n’a pas offert de trophée africain aux Lions de la Teranga, mais il reste le plus doué de sa génération. Le Nigérian Nwankwo Kanu non plus n’a eu le privilège de soulever la coupe, mais le double ballon d’or africain (1996 et 1999), restera à jamais dans les annales du football africain.

Source: actucameroun.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here