CAN 2021 : Gros revers pour Paul Biya à l’approche du tournoi

0

Le Cameroun doit abriter le CHAN en 2020 mais ce sera sans une infrastructure importante. Pays hôte de la CAN 2021, le Cameroun ne donne pas encore toutes les assurances pour abriter la compétition. Les travaux d’avancement du stade Paul Biya inquiètent.

Des retards observés au stade Paul Biya prévu pour la CAN 2021.

Le Cameroun va-t-il aussi lui filer la CAN 2021 ? La question se pose alors que l’Algérie est pressentie pour reprendre la compétition au pays des Lions indomptables.

Avant la CAN 2021, le Cameroun doit abriter le prochain Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2020). Quatre enceintes ont été retenues pour la compétition : le Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé (40 000 places), le Stade Japoma de Douala (50 000 places), le Stade Kouekong de Bafoussam (20 000 places) et le Stade Roumdé Adja de Garoua (20 000 places).

Doté d’une capacité de 60 000 places, le complexe Paul Biya d’Olembé, situé à l’entrée de la capitale Yaoundé, est le grand absent de ces stades. Son absence peut se justifier en raison des nombreux retards dans l’avancement des travaux. Ces retards sont justifiés par un déficit de financements pour les finitions. L’infrastructure accuse un retard de livraison de 12 mois. Les employés du chantier observent régulièrement des grèves pour réclamer des arriérés de salaire.

Le CHAN 2020 doit servir de test pour le Cameroun avant la CAN 2021. Le pays avait été désigné après le désistement de l’Ethiopie. Si les stades sont connus, la date de la compétition reste encore à confirmer. La compétition qui se joue d’habitude entre janvier et février pourrait glisser en été, notamment en juin et juillet comme pour la CAN 2019.

Source:https://www.afrique-sur7.fr/434428-foot-une-menace-sur-la-can-2021

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here