Corruption: un officier de l’armée construit un château à Bamenda

0

Selon notre source, “cet officier de l’armée originaire du nord-ouest est entrain de monter trois immeubles d’un luxe insolent à Yaoundé, Douala et Bamenda depuis que cette crise a commencé. L’hôtel du cinquantenaire de Bamenda n’est pas sa seule source de revenu dans cette crise. Il refuse de payer les primes d’alimentation et les primes de risque d’un montant mensuel de 90.000 Fcfa (soit 30.000Fcfa de prime d’alimentation et 60.000 Fcfa de prime de risque), par mois aux éléments de l’armée de terre.”

L’hôtel du cinquantenaire de Bamenda destiné à héberger gratuitement les soldats en mission sur le chaudron de la crise anglophone, cet officier oblige chaque militaire de payer entre 7.000 et 15.000 Fcfa la journée dans ledit hôtel.

Pour ceux qui y sont pour un séjour de plus ou moins un mois, ils se trouvent obligé de payer 30.000 Fcfa par mois pour les sous-officiers. Les officiers en mission dans la zone devraient débourser chacun 50.000 Fcfa par mois et 80.000 Fcfa pour les officiers supérieurs.

Ici, le plat de nourriture coûte 1.000 Fcfa et 800 Fcfa pour une boisson. Les véhicules de livraison civiles étant interdits dans la région, l’Homme d’affaire de l’armée camerounaise a transformé une partie de l’hôtel en entrepôt où les Bars de la ville viennent se ravitailler. Ce qui n’est plus une curiosité, c’est que tout cet argent va dans la poche du général, Et pourtant, c’est le camion militaire qui ravitaille l’entrepôt avec le carburant du contribuable camerounais.

Ce sulfureux personnage mal aimé par les siens, et très controversé au sein de l’armée pour son goût trop poussé pour le gain personnel. Jusqu’à présent il y a toujours de grosses interrogations au sein de larmée quant-à sa nomination comme commandant de la force « Emergence 5 ». C’est entre autres l’une des raisons pour lesquelles son domicile de Wum a été réduit en cendre par des combattants ambazoniens.

Sa luxurieuse villa de Bamenda reste jusqu’ici debout. Elle a été construite sur un terrain arraché chez un honnête citoyen et ami du général par ailleurs. Elle jouxte l’entrée du gouverneur au quartier dit GRA.

Source: coupsfrancs.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here