Côte d’Ivoire : Molare fait de graves révélations sur ses “palabres” avec Arafat dj, voici pourquoi!

0

Soumahoro Mauriféré dit Molaré ou également appelé ”le boss du Couper décaler”, a publié un long texte sur les réseaux sociaux, pour exprimer sa tristesse et sa désolation face à la mort de Dj Arafat. Il a également soutenu qu’il mettra tout en œuvre pour que les projets entamés avec l’artiste avant son décès, puissent aboutir.

La lettre de Molaré après l’inhumation d’Arafat dj

Même tes directs où je t’appelle pour te dire d’arrêter de me faire chier, aujourd’hui je les regarde avec affection. Tu m’as donné aussi ta dernière leçon en partant. Sur comment je vois les gens. Mais toutes ces années sont irremplaçables. Les combats ne sont pas finis.

Tu me laisses une grande charge, mais tu sais aussi que je ne suis pas dans les échecs. Pour cela, tu peux dormir serein. Le plus dur commence aujourd’hui en tout cas tant que je pourrai mais DIEU va faire. Je vais demander à Erico Seri où en est le projet en cours où nous devions montrer la paix avec Serge Beynaud et Orange.

Peu de personnes savent que tu allais militer pour la paix afin que les gens prennent conscience. Si DIEU ne t’avait pas rappelé, ils auraient été choqués. Pour la famille, Maman Tina , ta femme, tes enfants, tes frères biologiques et ceux qui ne le sont pas, on va en parler en privé. Le vieux hambak est abattu.

Va juste en paix. Que papa Pierre t’accueille et qu’il te guide comme quand il était là avec nous. Moi je reste sur la célébration de ta vie et je ne regarderai aucune image triste de toi. Nous allons prier pour toi. Prier et prier encore. Ton anniversaire le 26 janvier, on va tout faire pour se retrouver comme tu t’arrangeais pour qu’on soit là même après tes faux clashs là.

Je t’aime. Ton départ ne va pas changer cela!!! On s’est tout dit dans cette vidéo en décembre . Va en paix Arafat.

Source:https://www.lecourrierquotidien.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here