Crise anglophone: Mgr Cornelius Fontem Esua nouvelle cible des sécessionnistes, voici pourquoi!

0

Mgr Cornelius Fontem Esua, archevêque de Bamenda a été libéré dans la matinée de ce mercredi après avoir été kidnappé hier dans la région du Nord-ouest au Cameroun.

L’homme de Dieu a été kidnappé alors qu’il était en compagnie de son chauffeur le mardi 25 juin 2019 dans la localité de Njinikom dans le département de Boyo, région du Nord-ouest. A en croire des sources crédibles, des séparatistes armés auraient bloqué la route.

Quelques temps après, toutes les tentatives du clergé et des autorités administratives pour le sortir des griffes du groupe armé des séparatistes ont connu des échecs, cependant il n’a été libéré que ce mercredi matin.

D’après des informations du site d’informations Gazeti237, durant la nuit il y aurait eu des discussions entre les différents membres de la milice séparatiste sur le sort à réserver au prélat. Alors qu’un camp plaidait pour sa relaxe pure et simple, le camp d’en face tenait à le garder afin de l’utiliser comme monnaie d’échange. On peut donc se dire que le camp de la remise en liberté a certainement pris le dessus au terme des échanges.

L’archidiocèse de Bamenda reste encore silencieuse, elle n’a donné aucune déclaration sur les récents événements.

La semaine dernière déjà, le convoi de l’évêque de Kumbo, Mgr Georges Nkouo, a été retenu pendant des heures le long de la route alors que le Prélat se rendait à Njinikom pour une ordination.

Les déclarations de l’archidiocèse de Bamenda reste toujours attendu pour avoir plus amples informations sur les circonstances de la captivité et la libération de ce religieux.

Source: agencecamerounpresse.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here