Découvrez Ce que pensent réellement les Camerounais du discours de Biya

0

Suite à l’adresse du président de la République au peuple camerounais, au sujet de la crise anglophone, plusieurs internautes avouent leur désillusion.

Les messages fusent de toute part après le discours de Paul Biya à la nation camerounaise. Une impression de goût amer se dégage, à la lecture des commentaires sur les réseaux sociaux. Plusieurs avouent être restés sur leur faim. D’aucuns sont déçus par le fait que le chef de l’Etat, Paul Biya n’ait pas, pour une fois, bousculé ses habitudes pour prononcer un discours en anglais. «37 ans de discours, aucun en anglais. Aucune traduction en temps réel. 37 ans d’un doublage pourri qui pousse chacun à éteindre sa télé. L’exemple type du mépris et de la marginalisation décriés et niés», fulmine le journaliste Florian Ngimbis, sur son compte twitter.

Cet avis est d’ailleurs revenu dans plusieurs posts qui se sont répandus comme une trainée de poudre. L’entrepreneur Rebecca Enonchong, voit d’ailleurs en cette posture du Président une provocation qui pourrait mettre le feu au poudre. «Un discours entier concernant la crise anglophone sans prononcer un seul mot en anglais ou une parole adressée directement aux anglophones. Il ne comprend pas ou refuse de comprendre. Ce discours va juste mettre de l’huile sur le feu», prévient-elle. Le cardinal Christian Tumi qui a longtemps souhaité la conférence nationale anglophone, pense déjà aux préparatifs du dialogue annoncé par Paul Biya. «Cette réunion va finalement se tenir. Elle doit être bien préparée», espère l’homme de Dieu.

Dans cette mouvance de déception, des membres du gouvernement saluent la main tendue du Président. Grégoire Owona, ministre du Travail et de la Sécurité sociale, dans un twitt, se dit «heureux d’avoir un Chef d’Etat à l’écoute ! Quel don de Dieu pour le Cameroun, un et indivisible ! La porte du pardon reste grande ouverte! Le dialogue est là. A nos marques, prêts, partons…avec toutes les propositions constructives.»

L’esprit laudateur est également partagé par le gouverneur de la région du Littoral. Pour lui, le discours du Président est un passage en force d’un «Camerounais qui est au fait de tout ce qui se passe dans les dix régions et particulièrement dans les régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest… Il est sensible aux cris de ses compatriotes de ce côté du pays. Il a rappelé les premières mesures prises et il décide de créer un cadre d’un dialogue plus élargi. Nous sommes satisfaits dans la région du Littoral», indique-t-il aux confrères de Canal 2 international.

Source: actucameroun.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here