Découvrez Les grosses vérités sur le complot d’Akéré Muna contre Maurice Kamto

0

“Il n’existe aucune raison objective de croire une seule seconde que le Bâtonnier Akere Muna œuvre contre la Résistance Nationale pacifique. Par ailleurs, les choix et orientations politiques du Bâtonnier Akere Muna doivent être respectés et rien ne peut justifier que celui-ci fasse l’objet d’attaques fondées sur des calomnies et des supputations ahurissantes et totalement infondées. “, écrit Bibou Nissak.

Le porte-parole de Maurice Kamto remet la vérité à sa place au moment où l’ex bâtonnier et ancien président de Transparency International Akere Muna, est devenu la star des bêtisiers des bourrins des réseaux sociaux, qui l’accablent salement avec les attributs d’un traître qui serait dans des manigances conspirationnistes contre Maurice Kamto.

Tout est parti d’un post d’un grand lanceur d’alerte Jean-Pierre Du Pont qui a fait une interminable chevauchée à toute berzingue dans tous les groupes Whatsapp et Facebook hier soir. L’homme qui s’est toujours montré à son aise intellectuellement, et qui est une plaque tournante des réseaux, reçoit un coup de fil de l’activiste Mathieu Youbi samedi soir. Communicateur à poigne qui flûte le grand amour avec le MRC, Mathieu Youbi déclare à Jean-Pierre Du Pont qu’il sort de la prison principale de Yaoundé où il a rencontré et a eu une séance de travail avec le président Maurice Kamto. Il lui fait parvenir un post dont le contenu est explosif.

Extrait

“Akere Muna qui se dit proche des chefs d’état Africains et qui s’était lâchement désolidarisé de la coalition dans ses revendications de hold up électoral, a été mis en mission par Mr Biya en Afrique du Sud pour poignarder une fois de plus la coalition et donner un répit à son allié objectif, le président vieillard déchu et malade.

Le faire savoir avec effet amplificateur permettra de stopper ce plan honteux et machiavélique. Une mise en garde publique à Mr Muna doit être faite: Le peuple n’acceptera pas sa nouvelle trahison dont la récompense est certainement d’une part sa présence dans un gouvernement de transition version Paul Biya et d’autre part des œillères assurées sur ses problèmes juridiques.” Ce brûlot où tout est par-dessus tête, ne porte aucune signature. Hic!
Jean-Pierre Du Pont ne se doute pas de l’enfumage et des sombres manipulations infâmes ourdies pour embourber les partisans de Maurice Kamto et Akere Muna dans la mêlée. Vilains tacles, gueulante puante, carnage contre Akere Muna qui prend de sérieux coups sur sa tronche et sa probité morale.

Très tôt le matin, Jean-Pierre Du Pont se rend compte qu’on a voulu se servir de lui comme une tête de turc pour laisser courir un projet casse-gueule. Paul Biya ne s’est pas rendu en Afrique du Sud comme le faisait croire l’énigmatique post qui lui a été envoyé par Mathieu Youbi. Il est plutôt à Mvomeka’a, dans son village. Akere Muna, lui non plus, ne se trouve pas en Afrique du Sud, mais plutôt aux États-Unis depuis des semaines. Jean-Pierre Du Pont retire l’article sur son mur et fait un mea culpa où il présente les excuses à maître Akere Muna.

Mathieu Youbi vient également de retirer le post dans divers groupes où il a été partagé et fait une mise au point ce dimanche après-midi. Hélas ! Le texte continue à circuler dans les réseaux sociaux comme un poulet sans tête.
Évidemment, celui qu’on surnomme ” homme propre” a vu son image ternie dont on ne peut restaurer le lustre avec un démenti façon pépère. Contacté, Mathieu Youbi déclare avoir lui-même découvert le texte anonyme dans des groupes Whatsapp proches des indépendantistes anglophones. Comme les contes de berceuses sortis des confins de l’imaginaire, Akere Muna est devenu le complice et fait un deal avec Paul Biya contre Maurice Kamto.

Akere Muna qui est né avec une cuillère d’argent dans la bouche et qui a dépensé son argent pour financer sa campagne électorale, payer sa caution, pour finalement s’aligner derrière Maurice Kamto, va maintenant mendier les beignets et la bouillie auprès de Paul Biya ? Akere Muna a été convoqué au SED par le régime Biya l’accusant d’être Ambazonien. Dès qu’il a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle, le ministre de la Justice Laurent Esso, a poussé sa petite soeur Ama Tutu Muna (ancienne ministre de la Culture), de lui porter plainte. À peine condamné par la justice politique du régime, Akere Muna est actuellement dans le collimateur du ministre d’État Secrétaire général à la présidence de la république Ferdinand Ngoh Ngoh qui manœuvre pour l’arrêter avant le forum des anciens chefs d’État africains dont on l’accuse d’être l’initiateur avec l’objectif de faire tomber Paul Biya.

La meilleure façon de tuer Maurice Kamto est de le couper d’Akere Muna dont les racines diplomatiques se déploient et prospèrent à l’international. Tuer politiquement Akere Muna, s’est s’amputer du bras droit de l’opposition et de la société civile. C’est la méthode chirurgicale du régime machiavélique de Biya qui se paye toujours le luxe de diviser l’opposition pour mieux régner. Comme le disait Napoléon Bonaparte : ” La haute politique n’est que le bon sens appliqué aux grandes choses”.

Source: https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/Les-grosses-v-rit-s-sur-le-complot-d-Ak-r-Muna-contre-Maurice-Kamto-469073

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here