Depuis Kondengui, Gilbert Baongla procède à une nomination, voici les détails!

0

Le nouveau promu assumera aussi le rôle de porte-parole due la formation politique baptisée « Parti républicain ».

Le parti politique de Georges Gilbert Baongla n’est pas décapité bien qu’il soit emprisonné. Le « Parti républicain » vient de se trouver un numéro deux en la personne du journaliste camerounais Morgan Palmer.

Dans la note qu’il signe le 7 juin 2019 et que publie Palmer, le président national enfermé à la prison centrale de Yaoundé Kondengui depuis quelques jours écrit : « le parti républicain souhaite continuer à jouer son rôle d’opposition, mais surtout porter une parole de proposition utile. Cela est indispensable pour endiguer la crise actuelle que traverse le Cameroun. Cette dynamique nouvelle sera désormais animée par Monsieur Morgan Palmer. Nous l’avons désigné ce jour à l’unanimité des membres de notre conseil exécutif, vice-président et porte-parole du Parti républicain ».

Le promu pour sa part exprime sa gratitude et rappelle qu’il ne découvre pas la politique avec cette nomination. Sur son compte Facebook notre confrère déroule sa feuille de route. « Je ne me considère pas comme un novice en politique. Voilà des années que je la chronique, l’analyse, en faisant des prédictions très souvent justes. Je ne compte pas renoncer à mon objectivité. C’est même tout le sens de mon engagement. Je n’ai pas adhéré au Parti Républicain du Cameroun pour ce qu’il est, mais pour ce que nous souhaitons collectivement qu’il devienne. Au moment ou le Cameroun est en train de sombrer dans la violence et les divisions de tout genre, j’aurai besoin de vous tous pour engager le processus de réconciliation des camerounais et envisager un nouveau projet civilisationnel. Que Dieu bénisse le Cameroun », annonce l’anciendes radios Sky one , Magic FM à Yaoundé et de la télévision Télésud à Paris.

Source: cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here