Dialogue national: les manœuvres de Chantal Biya enfin connues, voici les détails!

0

Alors que les assises du Grand Dialogue National annoncées en grande pompe se préparent activement, certaines personnalités du pays se sont forgé une réputation d’hommes de paix. Ils ont réussi à traduire dans les faits la vision du Président de la République. Un symbole fort, s’il en était encore besoin, de leur amour pour la patrie. Voici les bâtisseurs de la paix au Cameroun.

Au moment où le pays passe par des moments difficiles, avec les tentatives de déstabilisation en tout genre qui font feu de tout bois pour mettre à mal l’intégrité du territoire camerounais et la sécurité des frontières, des populations du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, certaines grandes figures du monde politique, économique, social, traditionnel et religieux du Cameroun, œuvrent de corps et âme pour le maintien et le rayonnement de la paix, dans le berceau de nos ancêtres.
Depuis la présidentielle 2018, où l’on perçoit des sons de cloche discordants qui enfument le landerneau politique camerounais dans l’optique de mettre le pays à feu et à sang, ces bâtisseurs sont sur le terrain pour militer pour l’apaisement. Car, ils ont compris que rien de grand ne peut se construire dans le désordre. Contre vents et marées, ces inconditionnels de la paix, n’ont eu de cesse d’affuter leurs armes sur le terrain et se positionner en rang serré derrière le Président de la République, homme de paix et bien plus mendiant de la paix, pour l’accompagner dans la voie de cette voie de l’apaisement qui lui est si chère.
Dans une occupation permanente du terrain avec en prime le recrutement des militants de la paix dans le pays, le patriotisme et la proactivité dans leurs actes, et autres actions en faveur de la paix, qui constituent le socle de leur déploiement fructueux, selon des sources crédibles, ces rassembleurs sont bien évidemment engagés dans la lutte pour la paix au Cameroun. En effet, la mobilisation de certains collaborateurs et hommes liges du Chef de l’Etat autour de ses idéaux est une fois encore perceptible et incontestable. Bien plus, en allant aux charbons défendre la «cosa nostra », plusieurs têtes d’affiche parmi les artisans de la paix, mouillent le maillot honorablement. On les voit sillonner les dix régions pour « mettre en vitrine » la paix. Un vaste déploiement dans tous les villages et tous les quartiers des villes du pays à travers le soutien aux populations en souffrance avec des dons ; la création des écoles et hôpitaux ; la remise du matériel didactique et sanitaire.
Dans une continuité évidente, de jour comme de nuit, tous sont sur tous les fronts au quotidien, pour soutenir et accompagner le projet de paix tant prôné par le Président de la République, dans la mise en œuvre de sa politique des grandes opportunités. Non seulement, ces artisans de la paix ont apporté une contribution importante à la construction de l’édifice Cameroun, mais aussi et surtout, leurs actions sur le terrain font glaner des points positifs à l’embellie de la paix.

A pied d’œuvre

Le travail de fond que les bâtisseurs de la paix abattent de près ou de loin pour la consolidation de la concorde et la cohésion nationales demeure salutaire. D’ailleurs ils tiennent à le prouver d’une manière remarquable et surtout réconfortante pour les populations. L’on observe en eux, un esprit engagé et soutenu, une volonté poussée et objective, qui n’est que la résultante de cette paix tant adulée.

En effet, baroudeurs sont descendus sur le terrain avec engouement et abnégation, pour donner du sens et fière allure à la paix et au projet de société du Chef de l’Etat, ainsi que son plan pour l’émergence du pays. Sous leur impulsion, ils conduisent des cérémonies de mobilisation des dons et de collecte des fonds pour les populations vulnérables et victimes des affres de la guerre. Au finish, d’importantes cagnottes sont remises aux concernés. Au finish, ces bâtisseurs font feu de tout bois pour encadrer les populations, chacun dans son bastion. C’est ainsi que des actions sont entreprises en vue de mettre fin à la guerre contre les terroristes déstabilisateurs portant les toges de couleur différentes, soit Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord et Ambazoniens dans les régions du NordOuest et du Sud-Ouest. Les artisans de la paix, côté religieux, ne lésinent sur aucun moyen pour prier de jour comme de nuit pour la paix au Cameroun.

Ils organisent des messes d’action de grâce pour la Nation. Dans ce sens, un élan de cœur à répétition est déployé par les inconditionnels de la paix au bénéfice des traumatisés de guerre et réfugiés des partis du Cameroun où les chantres de la déstabilisation s’expriment et font parler d’eux. Les bâtisseurs de la paix s’échinent à trouver des voies et moyens pour raviver cette flamme du vivre-ensemble (faire du vivre-ensemble une réalité illustre), de l’unité et de l’indivisibilité du Cameroun, au travers des mobilisations et prestations en faveur du vivre-ensemble, qui connaissent généralement un succès retentissant. Ils sont au combat contre la déstabilisation du pays et ne lésinent sur aucun moyen pour assurer un succès au projet de paix du pays.

Voici la liste des 35 faiseurs de paix au Cameroun:

Paul Biya

Chantal Biya

Mgr Jean Mbarga

Oswald Baboke

Augustin Otu Ntolo

Mohamadou Guidado

Prince Théophile Kwendjeu

Baba Danpullo

Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe

Béti Assomo

Denis Koulagna

Paul Eric Djomgoué

Louis Paul Motaze

Yannick Martial Eloundou Ayissi

Fuh Callistus

Pr Laurent Serge Etoundi Ngoa

Maïna Anatole

Boniface Bayaola

Albert Kuinche

Paul Atanga Nji

Célestine Ketcha Courtès

Gérard Ngala Ndombang

Jean Pierre Amougou Belinga

Charles Booto A Ngon

Francis Essono

Lin Minette Libom Li Likeng

Emmanuel Nöel Bissaï

Gaston Eloundou Essomba

El Hadj Nji Njoya Zakariaou

Halia Moussa Moufta

Joseph Le

Harouna Gambo

Ella Ondoua Rodrigue

Manaouda Malachie

SM. Léopold Clovis Noudjio

Source: Le Soir N ° 9 4 8

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here