Emeutes à Kondengui: Voici des nouvelles de Maurice Kamto

0

C’est à travers une sortie sur les réseaux sociaux (Facebook) que Olivier Bibou Nissack, porte-parole de Maurice Kamto, a fait l’état des lieux de la situation sécuritaire des militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) détenus à la prison de Kondengui depuis le début des émeutes. Intégralité.

“Les prisonniers politiques en lien avec la Résistance Nationale pacifique sont pris entre les prisonniers protestataires et les représailles ciblées de la force publique mobilisée pour restaurer l’ordre dans le Pénitencier. À l’instant Serge Branco NANA, militant MRC du département du Nde (Région Ouest du Cameroun), vient de se faire interpellé alors qu’il se trouvait dans son local du quartier 3 et dans son ”mandat” (couchette). Il a aussitôt été amené vers une destination inconnue par une escouade mixte de gendarmes et de policiers. Des sources dignes de foi rapportent que cette équipe était conduite par un colonel de gendarmerie.

Au demeurant le quartier féminin un temps la cible de détenus violents voulant y aller pour s’en prendre aux détenues femmes, a été protégé par un cordon composé entre autres de prisonniers dits ”prisonniers MRC”, dans la foulée le premier des deux portails menant au quartier féminin a été détruit. Bien heureusement le rempart constitué entre autres par les prisonniers MRC a tenu bon, avant que ce quartier ne soit définitivement sécurisé y compris par l’intervention des forces de l’ordre.

Tous ces événements de la Prison Centrale se déroulent alors que la Prison Principale où se trouve le Président élu Maurice KAMTO est parfaitement calme et où il n’y a rien à signaler d’alarmant.”

Source: camerounweb.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here