Escroquerie à Vision 4: Denis Nkwebo apporte son soutien à Ernest Obama

0

Dans un communiqué, le président du syndicat des journalistes du Cameroun (Snjc) exprime sa solidarité aux employés de Vision 4.
Le Snjc encore au devant de la sellette. Le syndicat national des journalistes du Cameroun vient de publier un communiqué sur le « scandale de vision 4 ». Dans cette sortie, la corporation des journalistes apporte son soutien aux confrères incriminés.

« Le Syndicat National des Journalistes du Cameroun a pris connaissance de la lettre de suspension du journaliste Obama Ernest Dieudonné de ses fonctions de Directeur général de Vision 4 », écrit Dénis Nkwebo dans le communiqué.

Journalistes

Par ailleurs, il déplore l’attitude de certains journalistes. « Cette nouvelle du reste confirmée, est abondamment relayée par des confrères sur les réseaux sociaux et ailleurs et parfois suivie de railleries ou de déclarations de soutien ».

Plus loin il lance un appel à la solidarité. « Le Snjc rappelle aux journalistes le devoir de confraternité qui nous oblige à plus de solidarité chaque fois qu’un confrère est en difficulté ».

Patrons

« Bien plus, nous ne devons pas prêter le flanc aux patrons qui sont pour la plupart de parfaits esclavagistes qui n’attendent que la moindre occasion pour nous passer à la potence », poursuit ce dernier.

Dans sa lettre l’ancien rédacteur en chef du quotidien Le Jour, rappelle aux patrons de presse, le principe du secret professionnel. Il leur demande au passage de ne plus user de la moindre occasion pour humilier un journaliste.

« Travailleurs de médias, intégrez que nos patrons sont certes des partenaires importants, mais davantage des adversaires potentiels. Le SNJC exprime sa solidarité et son indéfectible soutien à tous les journalistes en difficulté à Vision 4 », conclut Denis Nkwebo.

Source: 237actu.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here