John Fru Ndi a passé sa première nuit en captivité

0

Un cadre du Social Democratic Front (SDF) a indiqué à Cameroon-Info.Net que Ni John Fru Ndi, kidnappé le jeudi 29 juin 2019, n’a pas toujours été libéré. «Il reste en détention et nous ne pouvons pas vous en dire davantage pour des raisons évidentes», a confié cette source qui a requis l’anonymat.

L’opposant historique à Paul Biya a été enlevé par des hommes armés hier à son domicile de Ntarikon, près de Bamenda (Nord-Ouest). Ses ravisseurs, indique un communiqué de Jean Robert Wafo, ministre du shadow cabinet du SDF en charge de l’information et des médias, sont entrés dans sa résidence avec des armes à feu, ont tiré à bout portant sur son garde de corps et multiplié des tirs de sommation.

«Le chairman qui se trouvait à l’intérieur de la maison est sorti pour s’enquérir de la situation et c’est alors que les assaillants l’ont enlevé pour une destination inconnue», précise le communiqué.

C’est la deuxième fois en l’espace de deux que le leader du SDF est victime d’un enlèvement. Le premier kidnapping le 27 avril dernier n’avait duré que quelques heures. Les ravisseurs, présentés comme des combattants séparatistes, avaient tenté en vain, d’obtenir la démission des élus du SDF du parlement camerounais.

Source: cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here