Justice: Blaise Essama refuse de rendre la ‘tête’ du Général Leclerc, voici pourquoi!

0

Ce celebre militant nationaliste est detenu à la prison de Newbell Douala depuis Avril à cause de son refus categorique de collaborer avec les autorités judiciaires afin de retrouver la tête de la statut du Général Leclerc.

La statue du Général Leclerc, érigée à la Place du gouvernement sise au quartier administratif de Douala, avait été retrouvée sans sa tête le 22 avril 2019. Les soupçons des forces de sécurité s’étaient alors immédiatement portés sur l’activiste nationaliste André Blaise Essama.

S’il est condamné ce jour, André Blaise Essama purgera sa 3ème peine d’emprisonnement à New-Bell. Il y avait déjà été envoyé en 2016 (6 mois d’emprisonnement ferme pour dégradation du même monument Leclerc). En 2015, il avait été condamné à 3 mois de prison pour avoir fait tomber la « statue du soldat inconnu », représentant un homme de type occidental.

Essama revendique l’érection de monuments à la gloire des héros camerounais en lieu et place de ceux qui ont été érigés en mémoire des symboles ou personnalités non camerounais à l’instar du Général Leclerc.

Source: afrik-inform.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here