Kamtogate: voici le coup de farce d’Emmanuel Macron

0

A l’occasion de la récente visite du président congolais Denis Sassou N’guesso en France, le ministre français des Affaires étrangères s’exprimant sur le cas de l’opposant congolais Michel Mokoko, a opéré un glissement, soutenant que la France exerce des pressions sur le Cameroun en faveur de la Libération de Maurice Kamto.

« Monsieur, nous vous écrivons pour vous dire courtoisement, mais fermement que nous avons été choqué (s) et humilié (s) par vos propos (…) Vous exercez des pressions sur Yaoundé”. Ce n’est pas la libération des prisonniers politiques qui nous émeut. Mais votre immixtion dans la gestion de notre justice démontre la condescendance de votre paya à l’égard de l’Afrique noire. Qu’il soit clair pour tous et chacun, nous ne défendons pas le régime de Yaoundé, mais nous défendons notre pays comme bous défendez les intérêts de votre pays ».

C’est par ces mots que dans une tribune adressée au ministre français que le Camerounais Christophe Degaule, s’est adressé à Jean Yves Ke Drian à travers l’agence d’Informations Reuters.

Comme lui, d’autres compatriotes dans les réseaux sociaux ont dit leur indignation. Ils ne comprennent pas que la France officielle continue de se comporter comme à l’époque coloniale, attribuant les bons et mauvais points. Raison pour laquelle Christophe Degaule demande par exemple à M. Le Drian, s’il peut imposer ainsi ses avis aux magistrats français.

« Pouvez-vous faire pression sur un juge en France? Pourquoi le faites-vous quand il s’agit du Cameroun? Parce que dites-vous, c’est une République bananière? Oui notre système judiciaire est imparfait, le vôtre aussi. De grâce, laissez-nous corriger nos propres erreurs. La France ne s’est pas faite en un jour. Le dire ne signifie pas encourager la violation des droits des justiciables. Tout prévenu a droit à un procès équitable ».

Fomenter des guerres ici et là

L’écrivain et enseignant camerounais basé au Canada, relève ensuite que « Jean-Yves Le Drian, et la France n’aimez pas le Cameroun plus que la France. Nous l’affirmons et vous le savez. Les morts du Cameroun ne vous tiennent pas à cœur plus que ceux du Bataclan ou de Nice. Retirez-vous du Cameroun. Rapatriez au Cameroun, nos avoirs de la Banque de France et nous pourrons solutionner beaucoup de nos problèmes et notamment l’indépendance de la justice.

La France ne fabrique pas les armes par philanthropie. C’est pour fomenter des guerres ici et la afin de vendre ses armes. Vous ne direz pas le contraire ». Réaffirmant que « le Cameroun n’est pas une colonie de la France. Avons-nous besoin de vous le rappeler? Si le Cameroun ne fonctionne pas bien à votre goût, savez-vous que c’est en partie cause de la France? Le dire ne signifie pas que nous nous dédouanons. Au contraire.

Comme Christophe Degaule, des compatriotes rappellent que le « Cameroun est un pays indépendant et souverain. Cela est un secret de Polichinelle qui mérite d’être rappelé à des individus comme vous. Les Camerounais peuvent gérer entre eux leurs problèmes.

Monsieur, nos yeux se sont dessillés pour que nous vous disions que l’époque où la France et ses dirigeants fouettaient nos grands-pères, est révolue. Elles sont derrière nous, les années des peurs puérils et soumissions infantilisantes. L’heure est venue pour la France de donner du sens à sa devise: Liberté, Egalité, Fraternité.

Source: Essinga No 247

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here