Kondengui: toujours un flou autour du sort des détenus exfiltrés, voici pourquoi!

0

Dans la soirée de vendredi, 02 août dernier, une série de fouille a été organisée dans les locaux des prisonniers anglophones et du Mrc qui ont été exfiltrés de ce lieu dès le 22 juillet dernier.

Les pensionnaires de la prison centrale de Kondengui à Yaoundé ont une fois de plus vécu des mouvements de frayeur vendredi, 02 août dernier. Selon des sources concordantes, des gardiens de prison, accompagnés du chargé de la discipline des détenus ont, dans la soirée de vendredi dernier, procédé à la fouille et récupéré des effets appartenant à certains détenus.

« Tout s’est passé aux alentours de 17h. Le chargé de la discipline des prisonniers ainsi que quelques gardiens de prison sont allés dans les cellules des prisonniers qui ont étés exfiltrés de la prison lors des derniers événements. Ils y ont récupéré leurs vêtements et effets personnels», explique une source.
À la suite de ces fouilles, des rumeurs se sont mise à circuler. Tandis que d’aucuns parlaient d’un éventuel transfert des prisonniers anglophones et du Mrc vers la ville de Yoko, située dans le département du Mbam et Kim, d’autres pensaient plutôt que ces effets serviraient à mieux prendre soin de ces prisonniers gardés au Sed et au Ccgmi, selon des sources du Jour.

« Il se pourrait qu’ils récupèrent les effets de ces prisonniers pour les déporter à Yoko. On espère juste qu’ils ne leur feront aucun mal et qu’ils seront sains et saufs. Dans les prochains jours, des fouilles plus intenses seront encore organisées à la prison, dans le but de récupérer tous les téléphones utilisés par les detenus », ajoute notre source. «Ces effets personnels vont leur servir pour leur toilette. Ça fait deux semaines qu’ils sont gardés au Sed et au Ccgmi. Forcément, ils doivent déjà puer, car ils ont les mêmes vêtements depuis ce jour», renchérit un ancien détenu de la prison centrale de Yaoundé.

Toutefois, il se pourrait qu’une solution pour résoudre le problème de surpopulation carcérale dans la prison centrale de Yaoundé ait été trouvée. Samedi dernier, un camion de la prison centrale de Yaoundé a passé la journée garée devant l’entrée principale de ce lieu. « Ce camion a transporté 65 condamnés vers la ville de Yoko, ceci dans le but de réduire l’effectif des prisonniers de Kondengui. Le portail des camerounais de Belgique. Dans la journée de dimanche, un autre camion a transporté 25 condamnés vers la ville de Ndikinimeki», confie une source du Jour.

Concernant la situation des détenus anglophones et du Mrc exfiltrés de la prison centrale de Yaoundé dès le 22 juillet dernier, il y a encore des zones d’ombre. « Tout ce que nous savons c’est qu’ils ne font pas partie des condamnés qui ont étés déportés vers les villes de Yoko et Ndikinimeki», ajoute la source du Jour.

Source: camer.be

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here