Kondengui: Voici pourquoi Inoni Ephraim et Olanguena Awono portent plainte contre les mutins

0

Ces anciens hauts commis de l’État souhaitent que la justice condamne les meneurs du mouvement d’humeur du 22 juillet 2019.

L’ancien Premier Ministre, Inoni Ephraim; Urbain Olanguena Awono, l’ancien ministre de la Santé Publique et l’ancien directeur général de la SODECOTON (Société de Développement du Coton), Iya Mohamed, tous écroués à la prison de Kondengui pour détournement présumés de deniers publics, ont porté plainte contre les meneurs de la mutinerie du 22 juillet 2019 au sein de ce pénitencier.

En colère suite aux lenteurs judiciaires et dénonçant leurs conditions de vie en prison, plusieurs détenus de la prison centrale de Yaoundé ont observé un important mouvement d’humeur il y a deux semaines, avec à la clé d’importants dégâts matériels.

Notre rédaction a appris que messieurs Inoni et Olanguena Awono ont été blessés au cours desdites émeutes. C’est peut-être ce qui justifie l’action judiciaire initiée par les trois personnalités auprès du Tribunal de Première Instance de Yaoundé.

Les motifs de la plainte, «rébellion en groupe, tentative d’évasion en coaction, vol en coaction et blessures légères», lit-on dans un document en circulation sur internet.

Les mis en cause sont des personnes détenues dans la cadre de la crise anglophone et des prisonniers du MRC, qui sont accusés d’avoir initié le mouvement d’humeur.

Source: cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here