La micro-finance camerounaise Comeci a perdu plus de 8 milliards

0

La Compagnie équatoriale pour l’épargne et l’investissement (Comeci) vient de publier le compte-rendu de l’assemblée générale. On y apprend que cet établissement de microfinance (EMF), dont le siège se trouve à Douala, a perdu 8?281 milliards de FCFA au cours de l’exercice 2017. C’est au moins huit fois son capital fixé à un milliard de FCFA, selon le procès-verbal de l’assemblée générale.

Cette perte sèche est le fait de l’échec du recouvrement forcé des créances. Pour tenter un sauvetage, indique le procès-verbal de l’assemblée générale extraordinaire, quitus a été donné à l’administrateur provisoire de procéder à l’augmentation de capital de l’EMF à hauteur de 3 milliards de FCFA par phases, «?en fonction de la situation et des besoins de la société?».

En difficulté depuis 2016, la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) a décidé, le 16 janvier 2018, de mettre cette microfinance camerounaise sous administration provisoire «?au regard de la situation financière et prudentielle critique de la Comeci et compte tenu de l’incapacité de ses dirigeants sociaux à restaurer la solvabilité de cet établissement?». La Cobac a alors désigné un administrateur provisoire en la personne de Bernard Mvogo, pour un mandat de six mois. Jusque-là, la situation ne semble pas s’améliorer.

Source: investiraucameroun.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here