La Suisse chasse les militants du RDPC et tacle Paul Biya, Voici pourquoi

0

“Trouble à l’ordre public en état d’ivresse.” Voilà les motifs pour lesquels le groupuscule d’individus buvant les bouteilles de Guinness et se présentant comme les patriotes défenseurs de Paul Biya, ont été arrêtés par la police genevoise. Les gros bras qui montraient des muscles pour barrer la voie à la Brigade Anti-Sardinards, sont déjà cassés par les autorités avant même la ” bagarre ” qu’ils annonçaient samedi à l’hôtel Intercontinental de Genève.

Les militants du RDPC avaient préalablement obtenu une autorisation de manifester samedi devant l’hôtel Intercontinental. Cette autorisation vient d’être annulée suites à leurs déclarations violentes et au comportement barbare des gorilles de la sécurité présidentielle du chef d’État camerounais. Par contre, l’autorisation de manifester a été définitivement délivrée à la Brigade Anti-Sardinards ce vendredi pour manifester ce samedi selon les endroits et l’itinéraire à son choix. La Brigade Anti-Sardinards a déjà même prévu les drones pour surveiller tous les déplacements de Paul Biya et sa sécurité.

Les militants du RDPC qui arriveront pour perturber cette manifestation qui est la seule autorisée, seront tout simplement mis aux arrêts. Les partis politiques helvétiques sont très amères envers le régime Biya et demandent aux autorités de l’expulser de leur territoire.

En novembre 2018, Sylvain Thevoz interpellait ouvertement le Conseil d’Etat Suisse sur Paul Biya qu’il appelle fauteur de troubles en suisse. Désormais, il demande aux Suisses de dénoncer ensemble l’agression du journaliste suisse Adrien Krause. Toute l’opinion critique le comportement des barbouzes camerounais. Le Conseil d’État est appelé à prendre rapidement une décision.

Source:https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/La-Suisse-chasse-les-militants-du-RDPC-et-tacle-Paul-Biya-466808

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here