Le lien secret entre la BAS et les sécessionnistes (enfin) révélé

0

Dois-t-on craindre un rapprochement entre la Brigade Anti-Sardinards (BAS) et les sécessionnistes anglophones ? C’est la question que se posent tous les citoyens Camerounais depuis la récente sortie de l’ex-inspecteur, désormais en exile, Junior Zogo.

Dans une interview publiée ce lundi par le journal La Nouvelle dans sa parution No 496, Junior Zogo a révélé que la BAS a déjà essayé un rapprochement avec les combattants séparatistes.

« De ce que j’ai pu voir et attendre, cette organisation intégriste a essayé de coaliser avec les mouvements sécessionnistes anglophones via l’intermédiaire de Patrice Nganang proche des milieux séparatistes. L’alliance a failli être scellée lors de la fameuse marche de Paris où était présent le discret lobbyiste des sécessionnistes Christopher Fomunyo. Ce rapprochement n’a pas été du gout des principaux chefs des différents factions séparatistes qui accusent le MRC et sa branche armée de vouloir profiter des retombées de leurs lutte vis-à-vis de laquelle ils se sont toujours tenu à l’ écart », déclaré l’activiste D’ailleurs, précise-t-il, l’officialisation des négociations secrètes entre le pouvoir et les séparatistes semble avoir mis en colère le MRC et la BAS qui se sont senti exclu. « D’où tout le tapage de Genève », conclue-t-il.

Pour lui, la BAS est un bras agissant du MRC et finira par entrainer le parti de Maurice Kamto dans la chute.

« Du fait de sa violence aveugle, intolérance, et haine, l’immense majorité des Camerounais tourne le dos à ce groupe et ses soutiens tapis dans l’ombre. Cette nébuleuse st isolée sur la scène politique nationale et essaye de survivre en s’accrochant a des prétextes est fallacieux arguments », poursuit-il.

Source: camerounweb.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here