Le sénateur Mochiggle traite Niat Njifenji ‘d’hypocrite’, voici pourquoi!

0

Vanigansen Mochiggle, sénateur de la circonscription du Nord-Ouest (Mezam) et membre du Front social-démocrate (SDF), parti d’opposition, a qualifié d ‘ “hypocrisie de pure forme” la réponse donnée par le Président du Sénat Camerounais à une résolution du Parlement européen sur le Cameroun.

Selon le partisan du SDF, il est ridicule que le Président du Sénat et ses acolytes du RDPC au pouvoir prétendent réagir sur une question qu’ils ont “refusé avec véhémence de discuter au Sénat, à la fois en séance plénière et à huis clos”.

“Ils ont refusé d’écouter ceux d’entre nous qui viennent du terrain et directement de la zone touchée. Alors comment peuvent-ils aborder quelque chose dont ils ne savent rien?”, Mochiggle s’étonnait à voix haute. 
Il a poursuivi en disant que: “le Niat a le droit de dire ce qu’il veut; après tout, c’est simplement sa position et celle du RDPC.”

Mochiggle a déclaré qu’ils se réuniront dans les jours à venir pour élaborer une position commune après avoir étudié la résolution du Parlement européen sur le Cameroun et le compteur signé par le Président du Sénat Camerounais.
Les remarques de Mochiggle hier viennent après celles du sénateur Kemende Henry Gamsey, son collègue de la SDF. Kemende est d’avis que la position du gouvernement a monopolisé le Parlement, influençant ainsi toutes ses décisions. Il a déclaré que l’intérêt du Parlement européen pour les événements au Cameroun est le bienvenu, mais il a regretté que l’action reste à voir. 

Il suggère qu’un ultimatum soit donné au gouvernement pour que les problèmes dans le pays puissent être traités rapidement.

Le Président du Sénat Camerounais, Marcel Niat Njifenji, avait fustigé le Parlement européen pour s’être lancé “dans une campagne de diffamation” contre “l’État souverain” du Cameroun en publiant la résolution 2019/2691(RSP) du 18 avril 2019 relative au climat socio-politique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest du pays.

Dans un communiqué de presse daté du 19 avril 2019, le Président du Sénat a déclaré que la résolution du Parlement européen sur le Cameroun contient “une litanie de mensonges sur la situation socio-politique et sécuritaire au Cameroun”

“L’État du Cameroun, profondément attaché à son intégrité territoriale et à son statut unitaire et décentralisé, n’a ménagé aucun effort, à travers son gouvernement, pour apporter des solutions idéales aux problèmes rencontrés dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest depuis le dépôt des revendications unionistes et corporatistes”, écrit Niat.

Même si les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest restent réticentes, Niat soutient que: “le Sénat de la République du Cameroun est convaincu de la pertinence des mesures prises par l’état du Cameroun, à travers son gouvernement, pour endiguer la violence perpétrée par la secte terroriste Boko Haram dans la région du Grand Nord, et pour améliorer la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest, pour que les populations victimes de ces attentats terroristes obtiennent l’accomplissement de la paix qui est leur droit légitime.”

Le Président du Sénat est également de la foi: “l’État du Cameroun, profondément attaché à son intégrité territoriale et à son statut unitaire et décentralisé, n’a ménagé aucun effort à travers son gouvernement pour apporter des solutions idéales aux problèmes rencontrés dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest depuis le dépôt des revendications unionistes et corporatistes.”

Source: cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here