Les partisans du MRC dans les rues: la police affûte ses armes

0

Le MRC n’entend pas céder aux intimidations mises en branles par les autorités camerounaises pour les dissuader de leur “marche pacifique”.

En effet, les militants et les responsables du MRC, ont juré de descendre dans la rue ce samedi 1er juin 2019, Ils entendent organiser donc des manifestations publiques pour exiger la libération immédiate du président « élu », Maurice Kamto, et de ses coaccusés, incarcérés depuis plusieurs mois.

« Nous allons prendre toutes les responsabilités […] j’irai en prison et je serai fier de l’avoir fait pour une bonne cause », a juré Mamadou Mota, 1er vice-président du MRC, c’était hier au cours d’un point de presse tenu au siège du parti à Yaoundé

La police a déjà affûté ses armes, pendant que les autorités multipliaient les interdictions à la manifestation. Après Bafoussam 1er, Douala 2ème et, Douala 4 ème ,le préfet de Nfoudi a lui aussi interdit les marches du MRC de ce samedi 1 er juin 2019 dans son rayon de commandement.

Le régime juge que cette marche n’est pas légalisée et porte atteinte à l’ordre public. Actuellement, le dispositif sécuritaire en renforcé dans les grands carrefours des grandes métropoles.

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here