L’État du Cameroun tente de lever 10 milliards sur le marché de la BEAC, voici pourquoi!

0

Le trésor public du Cameroun procède ce 22 mai, à l’émission, par voie d’adjudication, des obligations du trésor assimilables (OTA) d’un montant de 10 milliards de FCFA. La maturité est de trois ans. L’échéance étant fixée au 24 mai 2022.

Selon le communiqué publié par la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), les lieux de souscriptions se feront auprès des banques et établissements financiers de la Cemac agréés comme «Spécialistes en Valeurs du Trésor» (SVT) par le ministre en charge des Finances de la République du Cameroun.

Parmi les dix-sept SVT, il y a la Banque Internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (BICEC), Banque Internationale pour le Commerce et l’industrie du Gabon (BICIG), BGFIBANK Gabon, Crédit du Congo, Ecobank Cameroun, Ecobank Centrafrique, Société Commerciale de Banque (SCB) Cameroun, Société Générale (SG) Cameroun, Standard Chartered Bank Cameroon (SCBC), Union Bank of Cameroon Limited (UBC), etc.

C’est un challenge pour le Cameroun qui émet plus souvent des bons du trésor assimilables (BTA) d’une maturité de 26 semaines. Ces titres de créance de court terme sont, avec ceux de 13 semaines de maturité, les plus prisés sur le marché, comparativement aux OTA, titres de moyen et long terme pas très courus par les investisseurs.

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here