Lutte anti-Sécessionnistes: voici le palmarès de Patrick Ekema

0

Le défunt maire de Buea a même été porté au rang de «Nyamoto Kpwatolo», en français « grand guerrier » dans la région du Sud.

A plus d’une fois, le maire de Buea Patrick Ekema a été récompensé. Son combat contre la sécession du Cameroun lui a valu des prix et des titres. D’ailleurs sa dernière récompense fut son élévation au rang de notable dans la région du Sud. La cérémonie y relative s’est déroulée le 27 juillet 2019, dans le village de Mbone Nkok, à la périphérie d’Ebolowa. Comme pour marquer leur soutien à la lutte du défunt maire, une délégation de chefs traditionnels du département du Fako l’avait accompagné et avait été témoin de son élévation.

Il faut noter que le département du Fako se trouve dans la région du Sud-Ouest. Le président de la Conférence des chefs traditionnels du Sud René Désiré Effa était aussi parmi les personnalités présentes à cette cérémonie. En prenant la parole, le défunt maire de Buea n’a pas manqué de dire combien il était ravi de voir que la reconnaissance de son combat se fait au-delà de sa vie Buea. Il a indiqué qu’il se sentait honoré par le geste des chefs traditionnels du Sud. Il s’est dit très touché d’être un « héros qui est mieux apprécié par les habitants hors de sa ville natale».

Quelques jours avant la tenue de cette cérémonie dans le Sud, le combat de Patrick Ekema était salué par Afrik inform. La plateforme lui a décerné le prix spécial baptisé «Architecte de la paix et de la stabilité sociale au Cameroun». Il était ainsi primé pour la paix et la stabilité sociale recherchées dans son territoire dans la ville de Buea.

Patrick Ekema mêlant l’action à la parole, il avait demandé aux séparatistes d’arrêter de tromper les jeunes, en ce qui concerne l’emploi.

Source: actucameroun.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here