‘Ma mission était que le Cameroun ne perde pas sa CAN et qu’elle soit repoussée’

0

C’est sur son compte Instagram que Samuel Eto’o Fils (38 ans) a annoncé, le 6 septembre 2019, qu’il mettait un terme à sa carrière de footballeur.

Le lendemain, dimanche, le néo-retraité a accordé une interview au journaliste Alain Foka de RFI, diffusée sur la chaîne de télévision Vox Africa.

Le natif de Douala est notamment revenu sur le moment le plus marquant de sa longue et riche carrière. «C’était à la CAN 2000. C’était un moment unique pour moi. J’étais le plus jeune et le coach m’avait signifié que je n’allais pas être titulaire. Mais, je m’étais battu pour être incontournable. Je sentais que l’on allait gagner», a-t-il raconté.

Le quadruple Ballon d’or africain a aussi évoqué des souvenirs douloureux comme le titre de Ballon d’or attribué à l’italien Fabio Canavaro en 2006 alors que tous les observateurs le voyaient vainqueur.

Pour lui, c’est la faute à l’Afrique: «Nous ne sommes que bons à dénigrer nos propres frères. Nous ne sommes pas respectés. On ne peut pas m’expliquer que Mané, Salah ou encore Aubameyang (les trois co-meilleurs buteurs du championnat d’Angleterre la saison dernière), ne peuvent pas être dans les 5 premiers. Lionel Messi et Cristiano Ronaldo sont très forts, mais cette saison, c’est Mané et Salah», a-t-il déclaré.

Après avoir taclé les dirigeants du sport au Cameroun, (ministère des Sports et ancien exécutif de la FEACFOOT), le triple vainqueur de la ligue des champions d’Europe s’est vanté d’avoir contribué à décaler la CAN du Cameroun en lieu et place d’un retrait définitif.

«J’ai tout fait pour que les relations entre l’État du Cameroun et la Confédération Africaine de Football (CAF) s’améliorent. J’ai terminé ma mission en faisant en sorte que le Cameroun ne perde pas sa CAN et qu’elle soit repoussée», a-t-il affirmé.

En attendant de devenir un jour sélectionneur des Lions Indomptables, Eto’o demande à être respecté.

«Je suis un joueur unique. On doit me donner ma place. Je suis le meilleur en Afrique. Je l’ai gagné dans les stades, c’est un fait. Les autres le savent et doivent l’accepter. Quelqu’un d’autre viendra et fera mieux que moi. Je sais que je ne suis pas éternel», dit-il.

Source: cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here