Manifestation à Genève: l’ambassadeur du Cameroun sermonné, voici pourquoi!

0

La Radio Télévision Suisse (RTS), révèle que Léonard Henri BINDZI a été appelé pour s’expliquer sur les violences que le journaliste Adrien KRAUSE de cette chaîne publique Suisse a subi le 25 juin dernier lors des échauffourées entre les éléments de la Sécurité du chef de l’État et les membres de la BAS.

La RTS qui publie l’information souligne que le Département fédéral des affaires étrangères de Suisse a indiqué au diplomate Camerounais que les coups reçus par le journaliste et la confiscation de son matériel étaient « inacceptables », expliquant par ailleurs que la liberté de la presse est défendue par la Confédération helvétique.

«Un homme s’aperçoit que je suis en train de filmer la scène, il avertit les autres gardes du corps et c’est là qu’ils se mettent tous sur moi. Je suis molesté, mon sac contenant mon matériel professionnel, mon téléphone et mon porte-monnaie sont arrachés. Ils retournent à l’hôtel avec toutes mes affaires non sans écraser au sol mes lunettes de soleil », a relaté la victime sur RTS.

Adrien Krause a décidé de trainer en justice ses agresseurs nonobstant une éventuelle immunité diplomatique qui les couvriraient « J’ai pu récupérer mes affaires grâce à l’intervention d’un membre de la brigade de sécurité diplomatique. Avec la question de l’immunité diplomatique, Ça va être très difficile. Maia, Je vais porter plainte. J’espère que ma plainte et l’enquête qui s’en suivra permettra d’identifier clairement les personnes qui m’ont agressé et dépouillé en plein rue à Genève, sur la voie publique

Source: 237actu.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here