Manifestation de Genève: la vague des condamnations se poursuit, voici pourquoi!

0

Après les lettres des élites de l’Ouest et des Députés du Sud, les militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais du Mayo-Banyo viennent aussi de monter au créneau.

Les militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) du département de Mayo-Banyo dans la région de l’Adamaoua désapprouvent l’ensemble des manifestations orchestrées par la « brigade anti sardinards (BAS) » en terre suisse, lors du récent séjour du couple présidentiel. La semaine dernière, ils se sont mobilisés pour exprimer leur mécontentement. Ils ont été suivis dans cette initiative par les forces vives dudit département. De cette manifestation, on retient que tous ensemble, ils condamnent fermement les agissements de ce groupuscule.

Ils tenaient par la même occasion à dire « non » aux manœuvres de déstabilisation des institutions républicaines orchestrées par ce groupuscule agissant sous le couvert d’une association dénommée la « brigade anti sardinards ». Ils ont particulièrement été touchés négativement par les manifestations à l’Hôtel intercontinental dans lequel a séjourné le Président de la République et son épouse, Paul et Chantal Biya. Cette manifestation de la section Mayo-Banyo nord, a reçu l’onction et le soutien de la délégation permanente départementale du Rdpc du département.

Pour ces militants du Rdpc, ces manifestations ont contribué à ternir l’image du Cameroun à l’étranger. Les responsables locaux du RDPC ont invité de ce fait les militants du parti, les forces vives du département et tous les compatriotes épris de paix à condamner massivement de tels actes qui mettent à mal la cohésion nationale. L’occasion s’est également révélée idoine pour réaffirmer au Chef de l’Etat, leur attachement indéfectible. Ils ont rappelé que l’élection présidentielle du 07 octobre 2018 conclue par la victoire de Paul Biya est derrière eux. A la fin de la marche, une motion de soutien au chef de l’Etat Paul Biya, a été remise à Charles Gall Préfet du Mayo-Banyo.

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here